Est ce le bon moment pour investir au Portugal ?

par | 2 Juin 2022 | Immobilier

3.9/5 - (9 votes)

Investir dans l’immobilier est toujours une opération sensible, il faut être prudent. Investir au Portugal, probablement un pays étranger pour vous, l’est forcément encore plus. Et dans la situation (économique, sanitaire, etc..) internationale actuelle, c’est encore plus difficile.

Nous constatons que nous avons en même temps (désolé pour le “en même temps” que je déteste mais il faut reconnaître que c’est le mot à utiliser) donc nous constatons de très nombreuses demandes pour venir investir en immobilier au Portugal et en même temps des hésitations à se lancer pour différentes raisons que je vais lister ci-dessous.

Alors ma question : Est ce un bon moment pour investir au Portugal ?

Tout d’abord un point sur l’immobilier au Portugal

Autrefois l’immobilier au Portugal était un trésor à découvrir

il est certain qu’il y a 10 ans c’était une très bonne affaire partout au Portugal. Les prix étaient très bas, beaucoup trop bas même pour un pays devenu européen et il y a eu un rattrapage important. Bien sûr que 10 ans plus tard on est certain que c’était autrefois une très bonne affaire mais ça c’est normal. Avec le temps on sait toujours ce qui est bon et ce qui n’était pas. Inutile de pleurer c’est du passé et cela ne reviendra pas.

maison avec piscine au Portugal

Pourquoi ces prix étaient aussi bas nécessite quelques explications. Il y avait la situation économique particulière du Portugal qui était très mauvaise, il y avait des règlements sur la location qui bloquaient tout investissement locatif possible, il y avait encore peu d’acheteurs étrangers. Donc les prix étaient très bas parce que le marché n’existait pas tout simplement. Le Portugal a longtemps été très loin de l’Europe active, très en retard. Salazar le voulait ainsi d’ailleurs.

Mais il faut dire aussi qu’en ville les appartements, les immeubles étaient dans un état déplorable faute de maintenance, dans des quartiers en déliquescence. Il fallait aussi croire au changement pour y investir. Cela semble facile aujourd’hui, 10 ans plus tard, mais ce n’était pas aussi évident que ça. Il y avait aussi des risques et beaucoup d’obstacles. Peu de transports bon marché (vols Low Cost, autoroutes,..) et peu d’aides comme la nôtre pas exemple. C’était plus un temps de pionnier.

Bref ne regrettez pas, n’y pensez plus. Ou plutôt demandez vous si dans 10 ans vous ne direz pas : “2022 c’était quand même un super bon moment pour investir au Portugal” !! Et j’espère que vous n’ajouterez pas : “Mais pourquoi ai-je hésité ?”

Les prix actuels

Maintenant les prix sont devenus beaucoup plus importants. Ce rattrapage est normal et nous avons maintenant des prix immobiliers qui ne sont plus dérisoires.

Donc, un certain nombre de nos clients arrivent et constatent que les prix ne sont pas extraordinairement attractifs, comme ils l’avaient imaginé. Mais comme je l’ai dit dans un précédent article (cet article porte sur les prix immobiliers et les comparaisons Nord Sud) ils ne sont pas aussi bas qu’autrefois mais ils restent encore 2 fois moins cher à peu près et à condition égale par rapport à la France où l’Europe du Nord. Et ce différentiel continue d’exister, les prix des deux côtés augmentant pareillement.

Car il y a plus que les prix actuels. Ces prix sont en progression constante et importante, d’au moins 15% par an. Depuis 10 ans et surtout ça s’accélère.

Pourquoi ces prix augmentent ?

Ce qui est plus grave que ces prix immobiliers redevenus “normaux”, c’est qu’il y a, au Portugal, énormément d’acheteurs potentiels et pas seulement francophones. Il y a beaucoup de brésiliens qui sont venus chercher une sécurité dans la mère-patrie, il y a aussi des angolais (ancienne colonie portugaise) mais il y a aussi des italiens, des américains. Et en quantité et avec des budgets relativement important.

Que cherchent ces clients? Principalement la sécurité offerte par le Portugal avec un climat agréable, un accueil chaleureux, un pays numérique avec de bonnes connexions et un bon système de santé. Ce sont des atouts énormes de nos jours. Et c’est bien ce que vous aussi recherchez, non ? Il y a donc BEAUCOUP d’acheteurs étrangers.

Je parlerais la semaine prochaine des atouts du Portugal en période de crise, vous verrez que cela explique parfaitement l’engouement actuel. Bien plus large que l’exonération fiscale d’autre fois pour les seuls retraités français. Là c’est un tsunami international. Il y a moins d’articles en France (mais croyez vous encore aux médias français ?) mais c’est bien plus intéressant encore et de loin.

Au total le marché immobilier au Portugal est devenu très “chaud”. Cela veut dire qu’il y a moins de biens disponibles, qu’ils restent peu de temps sur le marché et qu’il faut saisir les occasions quand il y en a. Lorsque nous organisons les visites sur des biens que vous avez sélectionnés, il n’est pas rare que sur 10 visites prévues il y ait déjà 3 ou 4 maisons déjà vendues. C’est une situation assez délicate, que nous déplorons parce qu’elle nous complique et vous complique beaucoup le processus d’investissement.

Est ce une bulle spéculative ?

Est ce une spéculation? Ce qui voudrait dire que ces prix plus élevés pourraient baisser lorsque cette bulle spéculative va se dégonfler.

Eh bien je dois vous dire que très certainement … NON, ce n’est pas une spéculation. Comme cela peut l’être en France, à Paris ci dessous.

 

Spéculation immobilière mais … à Paris

 

C’est simplement une demande très forte dû au caractère spécial du Portugal dans ces temps difficiles. La recherche de sécurité à tout niveau (y compris pour la santé) est mondiale et il y a une très forte demande internationale pour ce petit pays.

Donc n’espérez pas une baisse de prix, elle n’aura pas lieu parce que la demande va rester très forte, parce que les conditions mêmes qui font que ces clients du monde entier viennent au Portugal vont rester les mêmes, voire s’accentuer encore.

Et puis l’inflation, nous en reparlerons, fait que des hausses de 15% par an ne sont que le suivi de la baisse du pouvoir d’achat de l’euro. Rien d’étonnant, rien de spéculatif là dedans.

Attendez si vous voulez mais vous trouverez dans un an, les biens au moins 15 ou 20% plus chers. Peut-être bien plus encore. Ce ne sont pas tant les prix qui augmentent que votre argent qui baisse de valeur.

Parlons maintenant un peu de la situation économique international

Honnêtement on ne sait pas où l’on va. C’est effectivement relativement inquiétant et je comprends très bien de nombreuses personnes qui s’inquiètent, ont peur et pensent qu’il vaut mieux ne pas bouger tant que la situation de crise perdure.

Un de mes auteurs de blog financier préféré Thomas Veillet écrit dans son blog d’hier : “Si je devais imager l’endroit où nous nous trouvons aujourd’hui, je dirais que nous sommes dans un tunnel où il n’y a pas de lumière. Que l’on marche entre deux rails de chemin de fer et qu’il n’y a pas de dégagement sur les côtés. Tout au fond, loin devant nous, on aperçoit un tout petit point lumineux. Sauf que l’on ne sait pas si ce point lumineux c’est le fait que la FED va freiner l’inflation tout en gardant l’économie à flot ( ..)  OU ALORS que cette lumière c’est un train qui nous arrive en face à pleine vitesse (…)  – ça va être très compliqué. Un peu à l’image de la tornade décrite par Monsieur Dimon hier soir et il y a deux mois.” Lire tout l’article ici.

investir au Portugal

Bref ce sont des temps difficiles et probablement très difficiles demain. Alors est le bon moment pour investir au Portugal ?

Je répondrai 2 choses.

Point 1 :

À ceux qui attendent que le monde redevienne en paix et que l’économie redevienne tranquille, il y a très, très peu de chances que les choses se calment avant longtemps. Probablement pas avant que les choses soient devenues bien pires et que le monde se soit reconstruit d’une manière différente. Là on parle en année, dizaine d’années peut être. Donc d’une certaine manière si vous investissez, ce sera AVEC les crises actuelles.

Les célèbres Rothschild disaient : “on investit au son du canon“. Et effectivement il y a des canons qui tonnent quelque part mais même si cette guerre en Ukraine se termine ce qui n’est pas certain et probablement pas immédiat, la déconstruction économique mondiale entre les grands blocs américain, russe, chinois est loin d’être terminée. Le processus est à son début.

N’attendez pas que ni l’inflation, ni les pénuries, ni les différentes difficultés (par exemple sanitaires) disparaissent. Cela va continuer, longtemps, toujours peut-être. Nous sommes dans ce monde là, plus mouvant qu’autrefois.

Point 2 :

Dites vous aussi que c’est sans doute une période calme par rapport à ce qui nous attend, demain ! Rappelez les interdictions des confinements ! C’est un souvenir brûlant pour moi qui a signifié l’impensable arrêt de toute activité. Je sais maintenant que TOUT peut basculer et que ce que j’ai le droit de faire aujourd’hui ne sera peut-être pas possible demain.

Pour la France ça ne se présente pas bien du tout : “La réalité, c’est que notre pays va connaître une récession cette année et ce n’est pas une bonne nouvelle. Nous perdrons peut-être entre 1 et 3 % de notre PIB en fonction de la manière dont évolue la situation. Nous aurons une inflation de plus de 5 %, plus faible que les autres pays grâce à nos « boucliers tarifaires » qui nous coûtent des dizaines de milliards d’euros que nous n’avons pas et qui vont alourdir notre déficit budgétaire.” Lire l’article ici.

Il y a maintenant des personnes très informées qui disent des choses graves. Le PDG de JP Morgan ne s’est pas particulièrement montré optimiste devant une salle bourrée d’analystes et d’investisseurs. Jamie Dimon pense que la réponse de la Fed et la guerre en Ukraine auront un impact désastreux pour l’économie. Il parle certes des valeurs boursières mais aussi de la vie économique en général. Jamie Dimon reconnait que les conditions pour le moment sont plus ou moins favorables, mais elles pourraient vite se dégrader en un ouragan « de type Sandy » (un ouragan qui a mené à l’évacuation de 350.000 personnes à New York en 2012). « Vous feriez mieux de vous préparer », a-t-il mis en garde.

 

Et si vous lisez Charles Gave : “les politiques imbéciles suivies aux USA et en Europe depuis vingt ans sont en train d’arriver à leurs limites et nous sommes peut-être beaucoup plus proches du feu d’artifice final que bien des gens ne le pensent.” Lire l’article complet ici. Son titre “Tous aux abris” !

Bref il serait tout à fait temps de mettre vos disponibilités dans la pierre et au bon endroit.

Si vous pouvez acheter aujourd’hui, changer de vie aujourd’hui, sécuriser votre famille et vos biens aujourd’hui, alors faites le ! Maintenant !

C’est maintenant LE BON moment d’investir au Portugal.

N’attendez pas que les taux montent encore, que l’inflation bondisse, que le marché monte plus encore ou que vos déplacements et libertés disparaissent.

Quand c’est possible, agissez.

investir au Portugal

Et si ce n’est pas encore possible pour vous d’investir au Portugal… espérez que ce sera encore possible tant en prix qu’en libertés demain.

La semaine prochaine, je vous direz pourquoi le Portugal est LA place où être lorsque les temps sont difficiles.

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

maison au Portugal

Nos derniers articles

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

6 Commentaires

  1. Michel

    Excellente analyse !!

    Réponse
  2. Yvan Marchetti

    Analyse juste de la situation …ça fait un moment qu’on le voyait venir et je pense que notre investissement au Portugal est la bonne porte de sortie d’un pays en décomposition avancée tant économiquement qu’au niveau bien être et sécurité de terre d’accueil elle s’est transformé en paillasson……..la france n’est bientôt plus qu’un souvenir pour nous…..https://www.lefigaro.fr/actualite-france/quartiers-nord-de-marseille-quand-les-nigerians-font-la-loi-20220603…..elle ne mérite plus de majuscule

    Réponse
    • Valou

      C’est plutôt une question… Une agence immobilière m’a dit que les Airbnb allaient être interdits donc un grand nombre d’appartements allaient être en vente et donc faire baisser les prix… Est-ce vrai ?

      Réponse
      • Jean

        Peut-être. La loi dirait qu’il ne serait pas possible de créer un RBnB seul dans un immeuble privé sans autre RBnB. Cela me parait très brutal vu ce qui existe déjà mais on verra. Cela ne concerne donc pas à priori les maisons. Et est ce que ce sera rétroactif ? Vous pouvez attendre ça mais pendant ce temps les autres biens augmentent de prix.

        Réponse
      • Françoise AUBIER

        Merci pour votre analyse qui vient confirmer mes ressentis.
        Nous choisissons le portugal pour nous y installer l hiver et profiter de la résilience de ce peuple portugais , mais il faut s accrocher pour faire aboutir notre projet de construction, beaucoup de remise en question, de communication difficile en raison de la langue, d adaptation à la flambée des prix… nous sommes dans l attente de la réalisation de notre réve, plus que jamais nécessaire, vu l horizon qui s assombrit bien en France !
        J apprécie vos articles qui m éclairent sur la vie portugaise en tant qu expatriée à mi temps.

        Réponse
        • Jean

          Bon courage. Je déconseille de construire ici en tant qu’étranger voir ici mon article. Nous avons beaucoup trop de retours difficiles. https://www.casavergao.com/construire-portugal/ Avec du temps on y arrive mais les prix dérapent beaucoup.

          Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!