L’immense Alentejo, moderne et traditionnel

par | 8 Juin 2021 | Non classé

Alentejo, peu connaissent vraiment cette région. Ce Portugal, souvent désert, dont le nom signifie “sous le Tage”. Ce fleuve venant de l’Espagne et qui coupe le Portugal en deux.

alentejo

Le Tage ou Tejo

Vous connaissez probablement ce fleuve Tage à Lisbonne. Il y apparait impressionnant car gonflé par l’océan, ce n’est plus un fleuve mais un estuaire. L’image est bien connue avec le grand pont comme à San Francisco et le Christ comme à Rio au Brésil.

Fleuve Tage

Mais en amont,  la plupart du temps, le Tage, (le Tejo) est bien plus calme, voire un fleuve très indolent et avec souvent trop peu d’eau. Ce qui pose régulièrement problème entre le Portugal et son voisin toujours difficile l’Espagne.

maison avec piscine au Portugal

Espagne pays source du fleuve, qui l’exploite et s’en sert pour refroidir la centrale nucléaire de Almaraz . Ce qui ne plait pas au Portugal qui a banni le nucléaire. Un accident serait gravissime pour le Portugal. En fait l’Espagne aussi a posé un moratoire depuis 1984 qui a stoppé toute nouvelle centrale mais SANS arrêter les anciennes. D’où un petit conflit entre ces pays.

Alentejo le Tage

Alentejo, des paysages merveilleux

Donc l’Alentejo c’est tout le Portugal “sous le Tage”. Mais on en exclura l’Algarve tout au Sud.

Alentejo

 

Petite note de météo

Personnellement et pour cet article, j’enlèverais aussi la côte océanne que je trouve bien différente de l’Alentejo intérieur. Différente en paysages mais surtout pour la météo. J’en parlerais dans un autre article.

Parce qu’en été, cette côte par beau temps sera à grand maximum 25 °, bien agréable quand l’intérieur bondira vers les plus de 35 °, allègrement et même plus. Par contre le vent va être toujours présent, voire assez fort sur la côte, faisant fuir toute construction face à la mer. C’est donc un tout autre climat sur la côte et à l’intérieur de cette région. En peu de Km, 150 à 200 Km, ce pays est étroit, tout change. Et c’est vrai pour tout le Portugal du Nord au Sud, le climat à l’est n’est pas celui à l’Ouest.

Petite note historique

Pour bien comprendre l’histoire récente des grands domaines de l’Alentejo et de la révolution qui libéra assez récemment en fait les ‘serfs” portugais, il faut lire Saramago, le prix Nobel de littérature, voir ici. Je crois que le livre que j’ai lu mais ne retrouve pas s’appelle «Relevé de terre» («Levantado do chão»). Il m’a vraiment marqué et pourtant pas facile à lire car Saramago n’utilise presque pas de ponctuations.

La vie était très dure pour les paysans, les seigneurs relativement cruels, vivant loin des serfs qui peinaient sur les immenses domaines. Autant que je sache, l’Alentejo a vécu la révolution des oeillets avec un très grand soulagement, les anciens seigneurs ont disparus. La région a virée communiste ou de gauche, devenue moins religieuse que le reste du Portugal.

Les paysages intérieurs sont grandioses, pour ceux qui aiment les grandes étendues. Et fantastiques surtout au printemps.

Une description générale serait de très grandes étendues avec des cultures très extensives. Avec des progrès dans l’irrigation, il y a un très net développement agricole avec de très grandes exploitations d’oliviers, vigne, chênes lièges, etc.. C’est une région peu peuplée mais loin d’être vide et qui est en progrès et dynamique. A sa manière et bien différente du Nord plus industriel.

Alentejo

Et c’est une longue histoire, avec déjà des romains qui avaient conquis ces plaines à blé. Les ruines romaines sont nombreuses, un peu partout avec des villes disparues comme Ammaia ville prospère disparue.

Les Chênes Lièges

C’est aussi une longue histoire parce que tout prend du temps dans ces cultures. Un ami français, marié de longue date au Portugal, possède de par sa belle famille, des terres sans doute immenses. Il les exploite et les développe dans le souci de la continuité ancestrale.

Puisque les ancêtres ont plantés ce qui a créé aujourd’hui la richesse dont il profite, il plante à son tour. Des Chênes Lièges qui sont de bon rapport mais sur le long terme. Il m’a raconté en avoir planté 500 ha (quand même) avec une première réelle exploitation dans … 49 ans !! Cela s’appelle la patience ou le respect de la famille et des traditions.

Alentejo Chênes Lièges

 

Le temps des étudiants

Là aussi le temps est resté sans changement. Nos amis de Vergao nous avaient convié à la cérémonie (et au repas) de fin d’études de leur fille, vétérinaire. A Evora.

C’est moderne “vétérinaire” mais pourtant les traditions étudiantes étaient exactement celles des siècles passés. Toges noires, cocardes, de très nombreux signes ornent l’étudiant(e) et prouvent son appartenance à son université. Fort rappel de la grandeur du passé des universités portugaises. Et c’est partout ainsi dans les universités. Coimbra, la plus ancienne, entre autres.

Outre la mythique cape noire, le costume académique comprend, pour les garçons un costume noir trois pièces (veste longue, gilet, pantalon), et pour les filles un tailleur noir (veste, jupe), ainsi qu’une chemise blanche, une cravate noire, des chaussures et chaussettes ou collant noirs.

Des insignes individuels caractérisent les étudiants en fonction de leur hiérarchie académique. Par ailleurs, des emblèmes en tissus personnalisent la cape et, partant, le costume universitaire puisqu’ils concernent en partie l’étudiant (nationalité, ville natale, faculté, spécialité, etc.). La variété de ces symboles distinctifs (ill. 3) est telle que certaines capes en sont massivement chargées. La relation de l’étudiant à sa cape passe donc par la personnalisation de celle-ci ; elle devient véritablement un objet de paraître, un objet du paraître.” ici vous pouvez lire toute la signification de ces insignes.

étudiants portugais

Peut-être que ça vous rappelle quelque chose ? “Les capa e batina ont influencé J. K.Rowling, auteur de la saga romanesque Harry Potter, pour les uniformes des étudiants de Poudlard. Elle vivait au Portugal lorsqu’elle débuta la rédaction du premier roman.”

Harry Potter

 

Evora et le temple romain

Evora superbe ville, enserrée dans ses remparts circulaires, avec tout au sommet et dominant la plaine, son temple romain dédié à Diane. Enfin selon ce qui se raconte aux touristes car “bien que le temple romain d’Evora soit communément appelé Temple de Diane, cette association avec la déesse romaine est le fait d’une légende qui remonte au xviie siècle. Le temple fut probablement construit pour le culte impérial d’Auguste.” Wikipedia. C’est plus joli de parler de Diane que d’Auguste ?

C’est une très belle vue de dominer ainsi, comme les romains d’autrefois, les grandes plaines de l’Alentejo et de ressentir l’histoire de cette belle ville. Je dois signaler pour votre confort, qu’elle est bien chaude en été, comme Beja et autres villes de l’intérieur.

Les murailles défensives abondent en Alentejo, partout de petites ou plus grandes villes se sont ainsi protégées. Les temps devaient être difficile et dangereux.

Evora alentejo

Maisons Alentejo

Alentejo

Le style des maisons en Alentejo

J’aime beaucoup les maisons avec leur style si particulier, les bandes de couleurs si belles.

Et en Alentejo la modernité est toujours liée ainsi au passé.

Nous avons découvert avec des amis une très belle auberge, tout à fait moderne, construite avec des fonds européens, avec une cuisine remarquable et excellente. Auberge et dite de haut de gamme, consacrée à l’huile d’olive !

La Herdade da Urgeira près de Castelo Branco. “herdade” signifie “propriété, domaine”

Herdade

Perdue vraiment au milieu des champs immenses, respectueuse du passé et s’y inscrivant remarquablement, moderne à 100 %.

Conclusion

C’est pour moi, tout à fait, le symbole de l’Alentejo. Immense, ancré dans un passé, moderne et dynamique.

Mais est ce que ce n’est pas aussi le cas de TOUT le Portugal ? Savoir devenir moderne et changer tout en restant fier et bien ancré dans son histoire et ses traditions.

Sans les inutiles et stériles controverses actuelles qui fleurissent dans d’autres pays qui se coupent de leurs racines. Et ainsi s’appauvrissent socialement et culturellement. Je crois que c’est cela qu’on ressent ici, qui donne le calme, la sécurité et le charme du Portugal.

 

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

3 Commentaires

  1. Chevalier

    Merci pour ces superbes articles

    Réponse
  2. Philippe

    Merci de nous faire connaitre le Portugal. Presque trop court, j’attends avec impatience les prochains articles

    Réponse
  3. Francis Parouty

    et c’est pour cette conclusion, essentiellement, que nous nous installons au Portugal ! Bravo pour vos articles toujours interessants, voire passionnants.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!