5 erreurs au Portugal en y arrivant

par | 7 Avr 2022 | Caractéristiques Portugal, Général

erreurs au Portugal
4.7/5 - (3 votes)

C’est un sujet un peu délicat que je vais aborder aujourd’hui. Les erreurs au Portugal que l’on peut faire en arrivant.

Depuis des années et des années que nous sommes nous-mêmes arrivés au Portugal et que nous avons suivi et aidé de très nombreux francophones, nous avons fait et malheureusement remarqué quelques erreurs. Des fautes plus ou moins graves.

Avec des conséquences désagréables. Désagréables souvent pour les personnes qui les ont faites mais aussi désagréables pour nous tous expatriés parce qu’il s’agit de notre réputation globale.

Je vais dans cet article vous parler d’exemples concrets que nous avons vécu par nous-mêmes au fil des années. Mais aussi tenter d’expliquer ce qui se passe parfois et peut être comment l’éviter.

Je ne veux pas jeter l’opprobre sur la très grande majorité des expatriés qui se comportent fort bien mais juste signaler des erreurs au Portugal, grosses ou petites, qui peuvent être faites.

maison avec piscine au Portugal

Les Français pire que les autres?

Malheureusement je dois dire oui. Et comme je suis français, ça n’est pas très agréable de le dire. Franchement les Suisses, les Belges , les Canadiens sont nettement plus modestes et polis que mes compatriotes. C’est mon opinion et ce n’est pas forcément juste.

Certes les français sont plus nombreux à venir au Portugal. Certains viennent de grandes villes, voire de Paris, et ils sont quelque peu hautains avec le milieu campagnard ou les personnes modestes. Cette attitude crée vite des erreurs au Portugal.

erreurs au Portugal

C’est ainsi et ce n’est pas différent de beaucoup de comportements en France. On retrouve cette réputation des Parisiens dans leur comportement en province ou avec les touristes à Paris. Et pas qu’à Paris d’ailleurs puisque cette étude les a classé “Pires touristes au Monde” et donc pas que les parisiens. Ce mépris, ces comportements trop fiers sont bien trop courants en France. Et parfois même une certaine agressivité, les fameuses incivilités.

Et ce n’est PAS DU TOUT accepté au Portugal.

La réputation des français est encore bonne mais plutôt grâce à l’histoire quand la France était accueillante avec les portugais qui immigraient. Aujourd’hui cette réputation chancelle avec la relative “invasion” de français assez riches qui font monter les prix immobiliers (avec tous les autres étrangers d’ailleurs). Si de plus les attitudes sont mauvaises , alors nous ne serons plus désirés.

Erreur au Portugal N°1 : Tromper les agents immobiliers

La première erreur, assez fréquente, se commet avec les personnes qui recherchent les biens immobiliers. Que ce soit des agents immobiliers ou que ce soit avec notre équipe, il arrive parfois que le comportement de certains nouveaux arrivants soit très cavalier voire franchement méprisant.

Comme toutes les personnes qui travaillent dans l’immobilier, nous essayons le maximum pour faire des visites utiles. Certains sont très exigeants, parfois sans aucun respect pour les RDVs pris, parfois ne tolérant pas que les prix de leurs rêves soient au dessus de leurs moyens. Nous avons beaucoup de clients très sympathiques heureusement mais ce n’est pas au Portugal, un métier facile avec les étrangers.

Un de nos partenaires nous dit : “Je pense aussi les gens devraient avoir plus confiance en nous ce qui est un mal français « n’avoir confiance en personne et douter de tout le monde » car nous sommes avant tout dans leurs interêt.”

Ce qui nous arrive le plus souvent ce sont des personnes à qui l’on fait visiter des biens et qui disparaissent. Plus de nouvelles ! Et puis soudainement on découvre qu’elles ont acheté un des biens visités mais avec une autre agence ou directement. Elles ont peut-être eu un meilleur prix encore que nous aurions certainement négocié au même niveau. La plupart du temps nous ne comprenons même pas ce comportement. Il est simplement illogique, idiot. Et bien sûr, très désagréable pour nous.

Un exemple particulièrement irrégulier

Récemment nous avons eu un couple qui a visité 4 ou 5 biens et avec lequel la relation était normale, fort sympathique. Nous étions d’ailleurs en relation par email depuis longtemps.

Le lendemain matin, alors que mon partenaire Filipe avait organisé de nouveaux 4 autres visites, ils nous signalent subitement qu’ils ne veulent plus acheter, qu’ils se sentent incapables de se décider et vont rentrer en France. Sans aucun préavis ou signe la veille qu’ils arrêtaient leurs recherches.

Je ne sais pas si vous comprenez qu’organiser une journée de visite signifie un gros travail préalable. Avoir recherché des biens qui correspondent exactement à la demande de ce client, négocier avec les agences qui les ont publiés, prévoir 4 ou 5 visites avec les clés, planifier une journée entière avec eux.

Se faire annuler le matin sans aucun préavis est donc déjà relativement désagréable.  Mais après tout, un vrai problème est peut-être possible. Nous leur souhaitons donc un bon retour.

erreurs au Portugal

A notre grand étonnement, 2 semaines plus tard nous découvrons qu’ils ont acheté un des biens déjà visités avec nous avec une autre agence.

Eh oui, le Portugal est petit ! Je vous le redirais, ici on sait tout sur vous.

Pourquoi ? Vraiment aucune raison, ces gens-là auraient eu le même prix avec nous plus un bien meilleur service, avant et après vente.

Un mépris pour le travail des portugais

Il y a dans cette attitude un très grand mépris pour le travail de nos partenaires qui sont franco-portugais et je sais que cela arrive souvent avec les autres agents immobiliers portugais.

Cette mésaventure pour ne pas qualifier ce comportement d’ illégal (nous avons un Bon de Visite signé) signifie que ces personnes qui arrivent au Portugal, non seulement sous-estiment le travail, mais se comportent avec un mépris qu’elles n’auraient probablement pas au pays, en France.

Et ce n’est pas rare. Il arrive parfois que nos services ou les services des agents immobiliers portugais soient considéré comme des services tout à fait évidents qui leur sont dûs puisqu’ils viennent investir. Ils sont plus riches, peut-être plus cultivés ou en tout cas ils ont plus voyagé alors le travail qui est fait pour eux au Portugal doit être gratuit. Ici, nous, portugais, il semble que nous sommes corvéables gratuitement !

Avant de parler des raisons probables pour de tels comportements, parlons d’une autre erreur.

Et je parlerais plus loin des conséquences, y compris pour ces personnes. Et c’est grave !

Erreur au Portugal N° 2 : Trop demander de services

Le portugais est toujours prêt à rendre service. Beaucoup plus qu’en France ! Et ça c’est facilement la possibilité de faire de grosses erreurs au Portugal.

Je l’ai vécu moi-même, j’ai moi-même fait cette erreur. Pourquoi ? Parce qu’en arrivant au Portugal, on a besoin de certains contacts qui parlent français et qui vont nous aider à trouver les services, les choses de tout ordre. Tout en fait !

Donc quand nous trouvons quelqu’un, l’agent immobilier, le vendeur, une personne rencontrée dans la ville ou le village qui parle français, nous avons tous besoin d’eux au début. Beaucoup. Et même après, souvent encore.

Alors si vous n’avez qu’UNE personne en contact, vous allez la submerger de demandes. Et au Portugal, elle ne saura pas vous dire non.

Un exemple vécu parmi tant d’autres

J’ai connu un agent immobilier qui avait loué un bien pour un de nos clients qui est revenu vers moi, effaré : « Il m’appelle tous les jours : Il faut réparer sa boîte aux lettres, il faut réparer son pneu de voiture crevé, c’est pas possible ! Que dois-je faire ? »

C’est une grosse erreur parce que vous allez perdre ce contact ET vous allez avoir une horrible réputation locale. Ils vont vous éviter !

Donc à ne surtout pas faire et il y a 3 solutions :

  • Avoir beaucoup de contacts très rapidement pour ne pas les submerger individuellement de demandes,
  • Oser se débrouiller beaucoup par soi-même rapidement, apprendre donc un minimum de portugais très vite,
  • Éventuellement rémunérer quelqu’un pour ce travail que l’on peut appeler « de conciergerie ».

Voilà mais surtout éviter une de ces pires erreurs au Portugal qui consiste à trop demander parce que ils sont trop sympas et ne disent jamais “non” pour un service.

Erreur N°3 :  Sous-estimer les aides dont vous aurez besoin

L’erreur que font beaucoup, et que nous avons fait aussi lorsque nous avons acheté la maison de Vergao, est de sous-estimer totalement les formalités d’achat.

Nous sommes habitués en France, et certainement aussi en Belgique ou en Suisse, à avoir une sécurité lors de l’achat, sécurité assurée par les notaires. Ceux-ci peuvent conseiller dès le compromis sur les risques pris lors du versement de l’acompte. En particulier ils ajoutent des conditions suspensives qui protègent très fortement l’acheteur.

Et puis il peut y avoir une discussion sur le financement et de toute façon il y a un temps assez long pour vérifier tous les documents , les préemptions possibles , les servitudes, etc …

Rien de tout cela n’existe au Portugal. Stupéfaction des acheteurs qui achètent tout seuls.  Ils découvrent qu’ils doivent accepter les documents en portugais qu’ils ne savent pas lire, qu’il n’y a aucun notaire et que l’acte de vente se signe en vérifiant simplement les papiers d’identité des différents signataires.  Point final et c’est tout ! Aucune sécurité !

Liste de quelques problèmes

Inutile de vous dire que nous avons toutes les semaines des e-mails, des téléphones de personnes qui ayant fait cela toutes seules se retrouvent avec des problèmes.

Documents de propriétés avec des erreurs, bâtiments ou piscines non déclarés, cadastre faux, indivision non déclarée avec réclamation des propriétaires lésés, licence d’habitation impossible à obtenir avant des mois, etc.. Nous savons bien cela, nous le voyons tous les jours et c’est nous qui résolvons ces problèmes.

Cela rejoint ce que je dis au paragraphe précédent, vous allez vraiment avoir besoin de personnes contacts qui parlent français ET portugais et qui savent, peuvent vous aider concrètement. Pas comme certains avocats qui franchement ne savent pas grand-chose sur les besoins des expatriés.

Et je ne parle même pas des relations avec les banques pour obtenir un crédit si vous ne parlez pas portugais et que le personnel de la banque ne parle pas bien français. Parfois ils parlent un anglais correct mais c’est quand même bien difficile de vérifier tous les documents, écrits bien sûr en portugais.

Liste de quelques formalités qui posent problème

Donc lors de l’achat initial, c’est déjà difficile de ne pas être accompagné et c’est tout le but de notre service avec notre équipe à Casa Vergao. Un service comme le nôtre est toujours mise en place parce qu’il y a un besoin. C’est ce que nous faisons.

Ensuite c’est toujours la même chose. Il y aura toujours des formalités, des actions, des achats qui vous demanderont d’être aidé.

Par exemple, les relations avec la Caisse Maladie portugaise pour obtenir la Sécurité Maladie au Portugal. Pas évident du tout et à 100 % en portugais. J’ai eu beaucoup de mal à gérer.

Ne sous-estimez pas tout ce que vous aurez du mal à faire tout seul. Vous venez d’un pays dans lequel vous savez tout faire, dans lequel vous savez lire tous les documents, y compris les petits caractères, dans lequel vous savez trouver sur internet tout ce que vous voulez.

Mais ici au Portugal vous aurez du mal à faire, au moins au début et pendant au moins un an ou 2, tout ce que vous savez normalement faire dans votre pays d’origine.

Vous aurez besoin d’aide !

Erreur N° 4 : Ne pas construire sa réputation

Ici nous arrivons sur une erreur auquel vous ne pensez probablement pas : votre réputation dans votre nouveau lieu de vie.

Vous venez d’un endroit, ville ou village, dans lequel depuis longtemps probablement vous êtes connu. Vous avez probablement oublié que vous avez respecté de très nombreuses règles que vous avez apprise au cours de votre enfance, adolescence, vie d’adulte. Et ses règles que vous avez suivies font que vous êtes respecté(e) comme citoyen dans votre pays. Ces règles sont en partie les mêmes au Portugal. Mais pas toutes et pas toutes de la même manière.

Or un problème des nouveaux arrivants (et encore plus des touristes), c’est, en se découvrant dans un pays nouveau, de ressentir un grand sentiment de liberté. Au lieu du carcan bien connu dans votre pays d’origine, que ce soit au niveau familial, amical et relationnel, légal voir fiscal, vous pouvez avoir l’impression que toutes ces règles n’existent plus.

Vous pouvez avoir le bon sentiment d’un nouveau départ, j’en ai beaucoup parlé ici ou ici. Mais des règles existent !

J’explique ainsi le comportement aberrant de ceux qui méprisent nos agents immobiliers ou les portugais modestes. Je pense qu’ils ont un sentiment extrême de disparition des règles et de pouvoir faire ce qu’ils veulent. Grosses erreurs au Portugal.

Pourquoi on peut mal se comporter ?

J’ai connu dans ma vie et dans de nombreux pays des touristes très impolis avec les habitants. Des touristes qui râlent dans un restaurant de Séville comme ils n’auraient jamais osé le faire en France, même si les prix étaient trop forts. Des touristes qui crient dans la rue, des touristes « bourrés » à Golega et qui se font remarquer quand les portugais, tout aussi « bourrés », gardent leur dignité ! Je parle de touristes français mais ils ne sont pas les seuls à se lâcher ainsi à l’étranger.

Erreurs au Portugal

Je suis presque sûr que le couple qui a annulé les rendez-vous pour acheter en douce le bien qu’ils avaient visité avec nous n’aurait pas osé le faire en France. Parce qu’ils craignent en France les lois, parce qu’ils craignent le « quand dira t’on ».  Ils pensent sans doute être incognito parce qu’on ne les connait pas. Pas encore. Encore de grosses erreurs au Portugal !

Au Portugal TOUT se sait !

Ce qu’ils ignorent c’est qu’au Portugal tout se sait. C’est un petit pays et, à moins que vous soyez dans une très grande ville comme Lisbonne, Porto et encore, tout se sait.

En fait vous êtes un étranger très visible et tout le monde va parler de vous, vous observer, guetter ce que vous faites. Tout votre voisinage va obligatoirement avoir progressivement une idée de vous. Vous allez avoir une réputation.

Autant dire que la réputation locale du couple qui nous a arnaqué va être catastrophique et les marquer pour des années. C’est le pire des départs possibles pour s’intégrer dans un pays sauf s’ils se cachaient, ce qui n’est pas le cas, dans une très grande ville.

Donc attention à respecter les règles précédentes, elles vont faire toute votre réputation et pour tout le temps où vous resterez dans ce lieu précis, au Portugal.

Si vous avez une mauvaise réputation, on vous sourira mais on ne vous aidera plus. D’un seul coup, les informations ne vous serons plus données. Vous allez vivre tout seul ou avec des expatriés qui ne sont pas au courant de la vie portugaise. C’est idiot !

Erreur N° 5 : Sous-estimer le socle moral du Portugal

Vous allez me dire que le Portugal est donc comme village d’autrefois dans lequel tout le monde regarde par la fenêtre ce que les autres font. Oui, il y a un peu du temps d’autrefois au Portugal qui par certains côtés vit dans les traditions qui ont parfois disparu dans le monde moderne.

Mais il y a quelque chose que vous allez probablement sous-estimer et c’est dommage. Le Portugal, les portugais sont très catholiques, ils respectent très profondément la religion et ils respectent tous un certain code moral. La religion est présente partout et tout le temps, en tous cas dans les petites villes et villages.

Je ne retrouve plus mes photos des processions, parfois en plein milieu de la semaine dans des rues entièrement jonchées de fleurs fraiches. Mais c’est comme celle ci en dessous et elles sont si fréquentes. Avec tout le village présent.

erreurs au Portugal

Pour ceux qui pensent que la religion est une chose devenue inutile, je vous laisse méditer sur ces phrases de Ugo Bardi, lire tout l’article ici : “La religion sert un but, sinon elle n’aurait pas existé et n’aurait pas été si courante dans le passé. Qu’est-ce donc que la religion ?  (..) Une constante de toutes les religions anciennes est qu’elles nous disent que tout ce que les humains ont appris à faire – de la pêche à la possession de rois – cela leur a été enseigné par un Dieu qui a pris la peine de descendre du ciel (ou d’où que viennent les dieux). ) juste à cette fin.”

Nos ancêtres n’étaient pas naïfs, pas du tout. Ils avaient compris l’essence de la civilisation, qui est le partage. Rien ne peut être fait sans partager quelque chose avec les autres, sans même se réjouir dans votre cœur.

Quand je parlais plus haut du fait qu’ils aidaient toujours et si spontanément, alors cette main tendue fait partie de ce code moral. Ils en sont d’ailleurs conscients et très fiers. A raison je pense.

Le Portugal a réellement un sens moral extrêmement fort. Et vous venez de pays qui l’ont en grande partie perdu parce qu’ils ont d’ailleurs aussi perdu leur sens religieux. Je ne parle pas forcément que de la religion catholique mais d’un sens qui nous relie entre nous, à une communauté, à notre famille et finalement pour certains à un Dieu.

La différence avec certains pays européens

Une grande partie des pays occidentaux a perdu tout sens religieux, tout sens communautaire. Alors les habitants de ces pays n’ont plus à bien se comporter sauf pour éviter les punitions prévues par les lois.

Je ne vous apprendrais rien si je vous dis, qu’en France en particulier, le grand jeu consiste à tricher à la marge, tant qu’on n’est pas pris. Pas vu, pas pris, je profit ! Et l’exemple est donné au plus haut niveau de l’état par toute l’oligarchie qui se gave. J’entends de petites tricheries comme un travail au noir, une aide obtenue alors qu’on n’y a pas trop droit, doubler une file d’attente à pied comme en voiture, les jours de maladie imaginaire, etc.. Plus les vraiment grosses tricheries impunies des élites. Et enfin beaucoup d’insultes faciles.

S’il n’y a pas de référence morale mais simplement la peur des sanctions, on ne respecte pas grand chose. Généralement on se comporte bien quand on est intégré dans une communauté qui est elle-même morale.

Je dirais que c’est bien différent au Portugal. Et l’exemple des élites politiques est bien meilleur, ils sont bien plus intègres ! Peut-être pas parfaits mais il donnent une image bien plus morale.

La différence du Portugal

Au Portugal on vit avec un sentiment religieux même dans les affaires civiles, on vit avec un sentiment d’appartenance à une communauté, on vit avec une appartenance familiale. Et le comportement de chaque portugais est en adéquation. Bien au-delà du simple aspect légal.

Regardez mon ancien article sur Noël au Portugal avec la représentation religieuse à la Mairie (socialiste) et toute la ville présente.

En vous installant au Portugal, vous vous installez dans un pays qui n’est pas encore, et qui j’espère ne sera jamais, détruit et réduit à une somme d’individus qui ne doivent des comptes à personne et à aucun Dieu.

Ce sont de très grandes erreurs au Portugal de ne pas faire attention à ce sens moral qui a disparu de nos pays. Pourtant vous en profitez immensément, vous le recherchez même avec leur accueil, les aides qu’on vous apporte.

Solutions pour éviter ces erreurs au Portugal

Alors je suis sûr que tout ce que j’ai raconté ne vous concerne pas vous précisément ou à la marge. Comme moi même qui a fait de grandes erreurs en sous-estimant les aides nécessaires, en demandant beaucoup trop d’aide, en ne sachant pas me débrouiller suffisamment tout seul.

Mais notre réputation n’est pas catastrophique. Nous participons aux fêtes du village, aux cérémonies même religieuses ou civiques. Et surtout nous n’avons jamais méprisé le travail et les services de nos voisins et relations. Peut-être parce que je suis d’une génération qui respectait les règles communes avec un sens moral inculqué à l’enfance.

Je ne donne pas ces conseils comme moraliste mais seulement pour que votre intégration ne pose pas de problème. Je suis sûr qu’avec un peu d’attention vous éviterez facilement ces erreurs au Portugal.

 

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

maison au Portugal

Nos derniers articles

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

13 Commentaires

  1. Bruno Buttin

    Bien que ce soit un peu long (donc j’ai lu en diagonale), j’aime bien votre approche. Vous avez raison, il est important d’être respectueux des gens du pays.
    Par votre intermédiaire je suis en relation avec M. Philippe Da Silva, compétent et sympathique… ce qui n’est pas toujours le cas des agents immobiliers portugais… il n’y a pas que les Français qui se comportent mal.
    J’espère trouver le bien immobilier ou le terrain que je cherche en tant qu’investisseur.
    Je viendrai pour cela à Sesimbra du 9 au 18 mai.
    Pour information, je suis à la recherche d’un partenaire investisseur, de préférence un Portugais professionnel de l’immobilier qui parle français.

    Réponse
  2. FRANKE

    Monsieur, merci du fond du cœur pour votre justesse de vos propos et votre bon sens tout se perd aujourd hui avec la mondialisation et le nouvel ordre mondial c est pour cela que j aime le Portugal après avoir vécu 8 ans à Rio de Janeiro.
    OBRIGADO

    Réponse
    • Vernon Eric

      Vous avez parfaitement raison sur tout ce que vous avez ecris. Je sais de quoi vous parlez, c’est vraiment ça. Je suis catholique, pas très pratiquant et j’en respecte les règles et la bienveillance. J’ai 72 ans et mon épouse 70 ans, donc d’une autre génération. Nous habitons dans un petit village depuis 1 an et demi, endroit agréable trouvé avec Monsieur Filipe Martins. Tout le village nous connaît, nous saluons toutes les personnes croisées et malgré le c.o.v.i.d nous avons participé à des petites fêtes. Bref, tout va bien, quand nous avons besoin d’aide, aucun problème nous même aidons dans la mesure de nos moyens. En tous cas nous avons été très bien acceptés. Cordialement Éric

      Réponse
  3. Michel

    Merci pour cet article qui ressemble à un cri du cœur. Le travail d un agent est effectivement souvent sous estimé. Vos commentaires sur notre comportement sont malheureusement difficilement contestables. Un bémol toutefois. Nous avons parfois eu affaire à des agents incompétents, hautains, ou ne comprennant pas nos besoins réels, qui ont certes évolué, ou qui cherchent à recaser le bien dont personne ne veut.
    Il est vraisemblable que dans notre région, l’Algarve, ce soit davantage un marché de vendeurs avec des pratiques très désagréables de la part des vendeurs (offre au prix refusée et augmentation, …)
    En tous cas merci pour ce point de vue.

    Réponse
    • Jean

      C’est vrai, il y a l’Algarve avec un marché et des agents immobiliers bien trop “requins” et indélicats aussi. Nous essayons d’avoir une autre approche et un meilleur service. Merci.

      Réponse
  4. L...

    C’est exactement cela. Et malheureusement, le comportement de certains peuvent porter préjudice à d’autres. Je suis française, mariée à un Portugais. Quand nous sommes installés au Portugal notre fille ne parlait pas le portugais et à subi bien des préjugés de la part de quelques enseignants parce qu’elle est française. Avec des exemples comme les vôtres, les portugais finissent par mépriser les français. Et cela devient malheureusement légitime. C’est une situation qui me touche, mais qui est une réalité. C’est en partie la raison qui nous a amené à quitter la France. Nous recherchions un pays où la population respecte la morale, les lois,… Heureusement pour nous et pour notre fille, au fil des années, nous avons réussi notre intégration. Quelques fois, il m’arrive de voir des situations similaires à celles que vous avez décrites et dans ce cas, j’ai honte d’être française…et cela ne devrait pas être. Cela me rend malheureuse et j’admire beaucoup le sentiment de fierté que les portugais ont d’être portugais. Ils peuvent l’être… J’aimerais pouvoir en ressentir cela vis à vis de la France, mais la société française n’a pas évolué dans le bon sens.

    Réponse
  5. - COCQUERILLAT

    Encore un grand merci pour vos conseils.
    À la veille de notre premier séjour au Portugal, cela fait du bien de lire ce que vous avez
    écrit et qui correspond exactement au choix que nous avons fait du Portugal pour nous y réfugier.
    Un pays avec des traditions, qui n’est pas une addition d’individus interchangeables et sans foi ni loi.
    J’espère retrouver certaines choses du pays de mon enfance !
    À bientôt
    Cordialement
    François

    Réponse
  6. Jean-Georges STROHL

    Bonjour
    Nous avons lu votre parution sur les 5 erreurs à ne pas commettre avec un très grand intérêt et vous en remercions. Cela remet l’église au milieu du village.
    Nous sommes sur le point de signer un compromis d’achat et profitons de ce commentaire pour remercier Philippe Da Silva pour ses compétences et son engagement. Nous sommes persuadés qu’il nous accompagnera jusqu’au bout de notre démarche.
    Nicole et Jean Georges

    Réponse
  7. Yvan Marchetti

    Bonjour , excellent article (comme d’habitude!!) plein de bon sens, d’humilité et d’humanité car c’est bien cela qui manque à nombre de nos compatriotes français. Ma femme et moi avons choisi le Portugal parce que nous avons un bon nombre d’amis portugais (clients de nos salons de coiffure) qui nous font profiter de leur jardin au Portugal , de leur Porto , de l’huile d’olive ….sans que l’on leur ai jamais rien demandé…..cette gentillesse , cette générosité nous l’avons trouvé aussi lors de nos vacances portugaises….mais et surtout nous avons retrouvé ces qualités auprès de Casa Vergao, Filipe s’est occupé de nous trouver la maison de nos rêves dans le secteur très précis que nous avions choisi , il nous a mis en relation avec le courtier pour le prêt bancaire , il nous a piloté pour les visites , il nous a offert le déjeuner, il a négocié le prix au delà de ce que l’on espérait , … et tout cela avec sourire et gentillesse…pour notre troisième achat immobilier nous sommes tombé sur la perle rare qui vous prodigue les conseils d’un professionnel avisé , montrant les défauts comme les qualités du bien que vous visitez…pas de forcing , juste le respect du client….chapeau bas Casa Vergao…merci mille fois Filipe…et Jean Claude bien sur!

    Réponse
  8. jean-jacques challiol

    Bonsoir, vous avez tellement raison! Le Portugal est encore un pays homogène. Ce qualificatif concerne encore quelques pays. Les pays du grand Nord de l’Europe, le Japon, la Russie probablement et quelques pays d’Amérique du sud et centrale. Cette homogénéité qui existait en France jusque dans les années 1950 a été peu à peu détruite pas l’arrivée d’autres cultures d’autres religions. Cette culture chrétienne, encore bien présente au Portugal, me rassure bien que je ne sois pas du tout pratiquant. Toute mon éducation et donc toute ma culture civique et religieuse me pousse à aller vivre au Portugal. dans un pays “comme celui de mon enfance”. Je pense que nous sommes beaucoup, de ma génération (années 50), à vouloir retrouver cette sensation d’une humanité plus…humaine.
    Quelle tristesse que certains se comportent en voyous. J’en ai vu au Maroc et en Afrique noire. Des français incapables de simplement respecter les gens du pays où ils ont migré. Cela dit, et les alsaciens en savent quelque chose, souvent les touristes allemands se comportent mal aussi quand ils sont en France. Alors qu’ils sont beaucoup plus civiques chez eux que nous même chez nous !
    Bref encore merci pour vos analyses pertinentes et passionnantes.
    Recevez mes amicales salutations

    Réponse
  9. Jean Charlet

    Bonsoir
    Bravo, résident depuis 4 ans et Français je suis entièrement d‘’accord avec votre analyse.
    Merci

    Réponse
  10. caron

    Monsieur,
    Bonjour

    C’est tellement deçevant, J’ai lu les articles et je trouve cela honteux de tels agissements, de tels manquements de
    savoir-vivres de la part de ces Français parisiens ou autres qui donnent une vilaine image et qui surtout, ont se manque de respect envers vos concitoyens. C’est toujours les mêmes et partout car nous avons ça aussi quand ils débarquent chez nous, sur la côte, dans les petits villages, etc. Nous ne cautionnons pas de telles attitudes et nous en sommes gênés
    contrairement à ses impolis, irrespectueux des autres. Effectivement le risque est qu’après tout le monde soit mis dans le même sac… Venir après ça en vacances, nous risquons d’en faire les frais, tandis que nous sommes à l’opposés de ces personnages incorrectes; qui véhicules une mauvaise images des Français. Nous mêmes, n’allons plus sur Paris ni faire un weekend, ni pour des spectacles, justement à causes de toutes ses incivilités. Nous sortons en Belgique c’est plus sympathique. Et on ne se fait pas arnaqués…Nous partons du principes: Ne donne pas de perles aux pourceaux…

    Réponse
  11. ALAIN

    bonjour Jean-Claude,
    je suis évidemment d’accord, bien se comporter est indispensable, encore plus dans un pays étranger.
    Cependant, “de quelque façon et par quelque moyen qu’on décompose une collectivité, la proportion des imbéciles, des escrocs ou autres, est la même dans chaque collectivité”. (relevé sur le net).
    Les portugais sont comme tout le monde.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!