Quelques vérités sur le marché immobilier au Portugal avec Filipe

par | 3 Fév 2023 | Immobilier, Non classé

3/5 - (28 votes)

Filipe vous offre toute son expérience !

Cet entretien a été fait par Lucas en Décembre. Il est particulièrement intéressant parce que  :

  • Filipe a créé avec Jean Claude le concept de service immobilier de Casa Vergao.
  • Filipe a lui-même quitté la France pour s’installer au Portugal.
  • Il a l’expérience d’années de travail pour les francophones qui viennent s’installer aussi au Portugal.
  • Il a vu l’évolution des demandes et du marché immobilier.
  • Dans cet entretien, il décrit son service et vous donne directement quelques vérités sur le marché immobilier au Portugal

Quel est ton itinéraire personnel ?

Je suis né en France, dans l’Aveyron. Je suis parti ensuite m’installer sur Paris où j’ai fait mes études. A l’âge de 17 ans, mes parents sont venus vivre au Portugal. Moi, j’avais décidé de rester en France pour des raisons amoureuses (déjà en couple avec mon épouse). J’ai donc dû apprendre à devenir autonome très rapidement tout seul. J’ai arrêté mes études après avoir obtenu mon BAC et c’est à partir de là que je suis tombé dans le monde de l’immobilier. Difficile au départ sans expérience et sans études commerciales mais l’envie et la passion m’ont ouvert certaines portes.

J’ai travaillé 10 ans dans l’immobilier en région Parisienne.

Pourquoi partir aussi au Portugal ?

C’est lors de la première grossesse de mon épouse qu’est apparu mon envie d’expatriation. Je voulais tout de suite chercher une autre alternative à la France pour voir mon enfant grandir. J’avais peur de ce qu’était en train de devenir la France. Vu ce qu’elle est aujourd’hui, je n’ai aucun regrets.

Et c’est là que le Portugal est apparu comme une évidence étant donné mes origines. En faisant quelques recherches sur internet, je suis tombée sur CasaVergao et Jean-Claude qui avait des méthodes de travail un peu différentes à l’époque. Nous nous sommes rencontrés et avons mis en place un nouveau concept pour CasaVergao et nous nous concentrons aujourd’hui sur un accompagnement complet du projet de nos clients.

Est ce que c’est un succès ?

Un succès ? Oui, je pense. On prend du plaisir à faire ce que l’ont fait. Jean-Claude aime ce qu’il fait. Moi aussi j’adore ce que je fais. Le fait de pouvoir aider des personnes à réaliser leurs projets est quelque chose de très gratifiant.

Accès au guide pour partir vivre au Portugal

À partir du moment où toutes les personnes que nous avons aidés à s’installées au Portugal ne sont pas reparties et sont contentes de leurs nouvelles vies ici. Oui je peux dire que c’est un véritable succès.

D’accord. Et pour ta famille et tes enfants alors ?

Mes enfants n’ont rien connu d’autre que le Portugal mais gardent une très bonne image de la France grâce aux nombreux séjours que nous y avons passé chez la famille de mon épouse.

Ma femme qui est parisienne depuis toujours, le fait de venir vivre à la campagne au Portugal est un changement assez radical. Elle n’était pas franchement convaincue au départ. Je lui ai exposé le projet de nous installer au Portugal. Elle m’a fait confiance. Elle n’était pas forcément 100 % d’accord, mais elle m’a fait confiance. Et je pense qu’aujourd’hui, elle ne regrette pas de m’avoir fait confiance. Tout se passe bien. Le cadre de vie, la qualité de vie complètement différente de ce que nous avions en France mais surtout voir nos enfants grandir dans l’épanouissement et la sécurité, c’est top.

Quelques vérités sur le marché immobilier au Portugal

Comment ça se passe ton travail avec Casa Vergao ?

Le premier contact se fera très souvent avec Jean-Claude. C’est Jean-Claude qui recevra les premières demandes et les emails. Ensuite, je prends le relais, je suis sur le terrain. Lors du premier échange, je suis très à l’écoute et dans le conseil.

Le premier contact

Nos clients, très souvent, ont un projet, une envie mais ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent. Ils savent qu’ils veulent le Portugal mais pas forcément où. Finalement, ce pays, ils ne le connaissent qu’à travers des reportages, témoignages ou vacances sur place. Ils ne savent pas vraiment comment est la vie au Portugal 365 jours par an.

Ce premier échange me permet surtout de conseiller chaque personne sur telle ou telle région. Je connais très bien le Portugal mais aussi le goût et envies des francophones. Et comme nous sommes tous différents les uns des autres, être à l’écoute de nos clients est très important pour trouver ensemble ce qui leur convient réellement. J’ai plusieurs exemples de clients qui m’ont contacté pour une région et qui finalement se sont installé complètement à l’opposé et qui, aujourd’hui, sont très contents.

La recherche

Une fois que l’on a bien ciblé ensemble les contours et la localisation du projet, c’est là que commencera notre travail de recherche. Dans un premier temps, nous enverrons à notre client tout ce qui existe sur le marché et qui correspondent à leurs critères et budget.

C’est le client qui ensuite choisira les biens qu’il souhaite visiter grâce à une pré-sélection sur photos/annonces. Aucune visite sur place ne sera faîtes au hasard. C’est un gros gain de temps et d’énergie pour nos clients.

Les visites

Une fois un certain nombre de biens sélectionné, nous nous occupons d’organiser les visites et accompagnons nos clients lors des visites. Nous les faisons avec un regard neutre car nous n’avons aucun intérêt à vendre un bien plus qu’un autre. L’objectif c’est vraiment de trouver le bien qui leur correspond, mais de les conseiller aussi, de ne pas les laisser faire des erreurs. Il nous arrive même parfois de dire à des clients de ne pas acheter une maison alors qu’ils ont eu un coup de coeur dessus en raison de malfaçons que nous aurions repéré.

On travaille ensemble avec le client et notre objectif est de trouver la maison de rêve, dans le secteur qui leurs correspond le mieux et sans entraves dans le futur.

Nous ne sommes pas une agence immobilière

Très souvent lors du premier échange avec nos clients, on nous prend pour une agence immobilière. Alors pas du tout. Nous sommes dans l’immobilier, mais nous ne sommes pas une agence immobilière, nous n’avons aucun bien en portefeuille. J’ai d’ailleurs tendance à dire que finalement nous avons le plus gros portefeuille immobilier du Portugal puisque nous travaillons avec la totalité du marché immobilier.

Je ne vends pas des maisons, je ne vends pas de l’immobilier, je vends un projet de vie, j’accompagne sur un projet, donc ça va au-delà de l’immobilier.

Bien plus de services

Autre chose très importante que l’on propose dans notre service et qui justement nous différencie des agences immobilières, c’est la vérification des documents de la maison. Au Portugal, les notaires ne vérifient pas la documentation de la maison comme en France. Au Portugal tu peux acheter ce qui te semble être une maison mais sur le cadastre c’est une dépendance agricole ou annexe par exemple et tout ça peut être très préjudiciable dans le futur pour l’obtention de la résidence fiscale au Portugal. Même pour une question de revente dans le futur, c’est un très gros problème.

Avec nous, une fois le coup de coeur sur une maison avant de commencer quelconques négociations, on fait vérifier tous les documents de maison, voir si tout est bon, les hypothèques, si les propriétaires et le vrai propriétaire, si le cadastre est bon, etc…

Pour moi ça me semble être un des services les plus importants puisque notre client, quand il achète une maison, il est sûr de ce qu’il achète. Il n’aura pas de mauvaise surprise derrière.

Et en ce qui concerne les réductions de prix et l’accompagnement juridique ?

Voilà la réduction de prix que nous réussissons à obtenir est très aléatoire. Parfois, on me demande Monsieur Martin, combien vous pensez pouvoir négocier telle ou telle maison ? C’est impossible à dire avant d’avoir visité la maison. C’est certains détails de la maison, les photos sur les murs, la situation financière du vendeur, la situation personnelle du vendeur qui nous permettront plus ou moins de savoir s’il y aura une grosse ou une petite négociation. Mais voilà, avant les visites, il est impossible pour nous de savoir si ce sera sur l’ordre de 5 %, 10 % ou 20 %, ou parfois même rien du tout.

Si je calcule une moyenne sur les quatre dernières années, on serait entre 10 et 15 %. Mais voilà, le marché est fluctuant, donc il y aura des périodes où les négociations seront très faibles et d’autres où peut être on pourra vraiment obtenir des meilleures baisses de prix. Ça dépend aussi du type de produit. Si c’est un produit qui est très recherché, il y aura beaucoup de demandes dessus. Les vendeurs n’auront pas forcément tendance à accepter une grosse baisse de prix. Si c’est des biens qui sont un peu plus atypiques, un peu moins recherchés par la clientèle portugaise, là on pourra parfois avec nos arguments obtenir une belle réduction.

Ce dont nos clients peuvent être sûr, c’est que l’on fera tout notre possible pour obtenir le meilleur prix. C’est dans leur intérêt mais aussi dans le nôtre car c’est notre principale source de rémunération. C’est du WIN-WIN, gagnant-gagnant. Plus la baisse de prix est importante, plus grande sera notre gain à nous aussi. Notre méthode peut se retourner contre nous, elle peut être risquée en cas de non-baisse de prix mais c’est la stratégie que nous avons adoptée. C’est un challenge que l’on accepte de relever.

Est ce que tu pourrais me parler de l’après-vente ?

Ce que l’on propose on ne le retrouve pas ailleurs. Comme je le disais tout à l’heure, on ne fait pas juste une vente de maison, on vend un projet.

Une fois propriétaires, nous n’abandonnons pas nos clients, qui d’ailleurs ne sont plus de clients mais des amis. On est toujours là, toujours présent.

On sait que les six premiers mois d’une expatriation sont compliqués, nouvelle langue, nouvelles coutumes, nouvelles habitudes, absence de repères, donc on est là. On est là pour un suivi long, même après la vente, pour les premières démarches administratives. On a aussi plein de contacts d’avocats, de juristes… On essaye au mieux d’aider les gens dans leurs premiers pas, dans leur expatriation.

C’est un service auquel on n’y pense pas au départ, mais ceux qui sont sur place se rendent compte que c’est très, très, très utile.

Cela nous permet aussi de rester en contact avec nos nouveaux « voisins » francophones. On est resté en contact avec une grande majorité de nos clients et pas que pour du travail, parfois juste pour parler. Nous sommes une grande famille de francophones au Portugal.

Dis-moi quelques vérités sur le marché immobilier tout entier et dans ta région ?

Le marché au Portugal est en constante hausse, L’engouement est là, le pays est à la mode et on comprend pourquoi puisque le Portugal, quand on y goûte, forcément, on n’arrive plus à s’en passer. La demande est énorme, donc les prix ne cessent d’augmenter.

Le marché au Portugal est très différent de régions en régions. Il y en a pour tous les goûts. On trouve forcément chaussure à son pied.

Ce qu’il faut, c’est être réaliste. Il y aura des réalités différentes selon les secteurs.

On sait que sur l’Algarve ou sur Lisbonne ou au coeur des grandes villes, on sera forcément sur des prix beaucoup plus chers que si on part un peu dans les terres. Donc c’est là aussi une partie très importante de notre travail, d’être à l’écoute du client et de le conseiller. C’est à moi de voir si son budget et ses idées correspondent à ce qui existe réellement au Portugal. Donc voilà, notre but c’est aussi de les aider à choisir, à faire le bon choix et les orienter vers telle ou telle région qui pourrait plus leur convenir à leurs critères.

Et en particulier pour le Nord Portugal ?

Concernant ma région, le Nord du Portugal, il est assez rare que les clients nous contactent pour le nord du Portugal. Je pense que le mot « NORD » fait peur, le mot Nord nous fait penser au froid et à la pluie. C’est après, après en avoir discuté avec eux, après avoir parlé avec eux, leur faire comprendre que dans le nord du Portugal il fait bon vivre. Je dirais plutôt que c’est le nord du sud. Si on trace une ligne horizontale, le nord du Portugal est au même niveau que Barcelone, Rome, Athènes.

nord du Portugal

Mon but est de leur faire comprendre que le nord du Portugal est très confortable aussi. On a aussi beaucoup de soleil, un peu de pluie en hiver, mais il en faut pour avoir de très joli paysage verdoyant. C’est encore une région aussi où on trouve encore l’authenticité des Portugais. Les gens ont des vraies valeurs. On y retrouve encore des prix très abordable dans la vie de tous les jours. On peut manger un plat complet pour moins de 7€ au restaurant avec des quantités qui sont plus que plus que suffisantes. On peut aller boire un verre avec des amis au bistrot sans forcément se ruiner.

Mais c’est surtout le sourire sur le visage des gens qui est agréable. Même si certains ont des difficultés financières, des très petites retraites ou des très petits salaires, ils ne le font pas ressentir. C’est à dire que tout le monde a la banane, tout le monde a le sourire.

Particularités du Nord Portugal

Ce que j’ai remarqué énormément au Portugal aussi, c’est que dans ma région et même quasiment dans toutes les régions, il n’y a pas de distanciation sociale au Portugal. Le « pauvre » n’en veut pas aux « riches », le « riche » n’en veut pas aux « pauvres », on peut les retrouver, « pauvres » et « riches » autour de la même table, avoir le même type de conversation, le même sourire sur le visage. Je ressentais une distanciation beaucoup plus forte en région parisienne.

Très important aussi, la SECURITE. Je parle pour mon expérience personnelle. Le fait d’avoir des enfants. Je suis beaucoup plus tranquille de voir mes enfants qui jouent dans le jardin ici au Portugal que les savoir dans les rues en région parisienne. Voilà, je sais que le taux de criminalité au Portugal est très faible. Les gens sont tous plutôt bienveillants les uns sur les autres.

Un exemple je suis parti en vacances il n’y a pas si longtemps et mon voisin m’appelle pour me dire qu’il y avait une voiture qui était garée devant chez moi. Le voisin est même allé voir sur place avec son fusil de chasse pour voir ce qui se passait. C’était simplement un technicien pour un relevé de compteur d’eau. Mais voilà, les gens regardent, les gens ne tournent pas la tête, ils sont là, ils sont là les uns pour les autres. Donc c’est sûr, c’est extraordinaire. Ce sont des petites choses que l’on retrouve au Portugal et qui nous donnent envie d’y rester tout simplement. Comme disent beaucoup de nos clients, ils ont retrouvé la France d’il y a 40 ans.

Alors qu’est-ce que tu attends des clients qui viennent te voir ?

Le plus importants c’est surtout ce qu’ils attendent de moi. Mais voilà, moi ce que j’attends des clients qui arrivent au Portugal, est qu’ils soient réceptifs et réactifs avec moi. Je suis là pour les aider, on a besoin l’un de l’autre. C’est un travail d’équipe avec le même but. J’attend qu’ils soient sincères et clairs avec moi, qu’on me dise vraiment la réalité des choses. C’est là où je pourrais, moi, le mieux les aider.

A la différence des agences immobilières à qui il ne faut absolument pas donner le budget maximum, parce que forcément, elles vont se fixer sur ce prix-là.

Nous, on a besoin d’un budget maximum pour savoir vraiment quelle somme ne pas dépasser. Mais on va plutôt se concentrer sur les critères de recherche. Un client qui a un budget de 300 000€ pour une maison avec trois chambres avec jardin, si lors de mes recherches j’arrive à trouver une maison avec ces critères, mais qui soit 100 000€ plus bas que le budget maximum, je lui enverrai quand même. C’est à dire que je n’ai pas l’objectif de trouver une maison à 300 000€ mais surtout de trouver une maison qui correspond aux critères donnés. Et donc voilà, comme je le dis souvent, je travaille dans leur intérêt et dans le mien, donc forcément leurs intérêts seraient le mien et mon intérêt sera le leur. Donc forcément pour faire du bon boulot il faut une excellente communication entre nous.

Ce qu’il ne faut pas faire

Ce qui se passe parfois et qui pose problème, c’est que, comme beaucoup nous considèrent au départ comme une agence immobilière, après nous avoir sollicité, ils vont aussi contacter des agences à côté et ça va nous gêner dans notre travail. Si les agences retrouvent le nom de nos clients dans leur base de données, ils vont nous fermer toutes les portes, ils vont vraiment bloquer notre travail. On ne pourra plus être dans le conseil, dans la vérification de nos documents ou autres.

C’est pour cela que l’on demande aux gens de ne pas contacter les agences ou alors le faire avec un e-mail et un nom différent.

Nous ne faisons pas de contrat d’exclusivité avec nos clients, mais l’idéal c’est qu’à partir du moment où ils nous ont contacté et que l’on a commencé à travailler sur leurs projets, qu’ils nous soient fidèles. Si notre travail n’est pas satisfaisant et ne présente pas de résultat et que l’on n’arrive pas à trouver le bien qu’ils recherchent, ils ont la liberté de partir. Mais cela ne risque pas d’arriver car nous sommes très efficaces

Alors qu’est-ce que tu vois dans le futur pour la vie des résidents au Portugal ?

Ce que je vois dans le futur ? Je vois forcément un futur plus agréable et plus sympathique que le futur que je vois en France. Le Portugal est un pays qui garde encore beaucoup de valeurs, qui sait d’où il vient, qui ne renie pas son passé. Les francophones sont très bien accueillis au Portugal et l’intégration est simple car la culture de Portugal est très semblable à la culture Française, Belge, suisse…

Quand je questionne n’importe lequel de nos clients pour lui demander s’il regrette son choix ou s’il est prêt à retourner en France, la question est claire ils disent tous que NON, hors de question. On est très bien en Portugal.

Ils sont tous très souvent épatés par la gentillesse des voisins. Il n’est pas inhabituel de trouver devant sa porte un panier de fruits, orange, de pomme, de raisin, des oeufs, parfois même de la viande, des fleurs. Ce sont des petits gestes que l’on ne retrouve plus en France.

le sourire du Portugal

Sourire du Portugal

Les francophones qui se sont installés au Portugal sont tous très contents. Je pense que la seule chose qui peut réellement leur manquer, c’est la famille lointaine. Mais bon, elle reste quand même très accessible. La France, la Belgique et la Suisse sont très accessible depuis le Portugal, on s’y rend en moins de 2 h en avion.

Et disons que même pour la famille, venir nous visiter au Portugal, c’est plutôt agréable. Ils sont contents de venir nous visiter au Portugal.

Et quelques vérités sur le marché immobilier ?

Je ne peux prédire l’avenir, je n’ai pas de boule de cristal. La seule certitude que j’ai, c’est que l’engouement pour le Portugal n’est pas près de s’arrêter.

La demande existe toujours et de plus en plus forte. Et pas seulement européenne. il y a aussi beaucoup de demandes outre-atlantique et de l’Asie aussi.

Le Portugal est un petit pays, donc avec un tel engouement, je pense que pour ce qui est de l’immobilier, je pense que l’on va continuer sur une hausse des prix sur les prochaines années.

Le seul conseil que je pourrais donner aux personnes qui vont me lire, « n’attendez pas demain pour venir vous installer au Portugal« . Chaque jour qui passe, est un jour de moins pour profiter de ce merveilleux pays dont les nombreuses qualités vous feront vite oublier votre pays d’origine.

? Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

Vivez plus fort au Portugal

Nos derniers articles

Vivez plus fort au Portugal

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

8 Commentaires

  1. Yvan Marchetti

    Je confirme… pour avoir fait appel à Casa Vergao et avoir présenté notre projet à Filipe nous avons été accompagné du début jusqu’à l’achat de notre maison en passant par les rencontres sur place , les discussions pour les travaux , leur suivi, la négociation , la signature chez le notaire….et même au delà pour tout ce qui concerne les démarches administratives.
    Du sur mesure…c’était la première fois de notre vie que nous avons connu un tel service.
    Encore merci à Filipe pour sa disponibilité et sa gentillesse. Nous ne pouvons que recommander Casa Vergao.

    Réponse
    • Jean

      Merci beaucoup, très encourageant.

      Réponse
  2. DOMINIQUE DA SILVA

    Bonjour,

    ayant comme projet une installation a temps partiel au Portugal à la retraite dans 2 ou 3 ans ( selon notre gouvernement…), est-ce qu’il est passible de vous contacter par téléphone pour échanger sur quelques orientations possibles.
    Par avance, merci de votre retour.

    Réponse
    • Jean

      Je vous ai répondu et attend votre appel.

      Réponse
  3. Ferreira

    Je suis déçue des services de Casa Vergao sur le secteur de Viseu. Pas vraiment de retour de leur part. C’est dommage. Le contact est bon mais c’est toujours pareil quand je relance on me dit qu’on va m’envoyer des propositions mais finalement jamais rien. Je vais donc faire mes recherches seule.

    Réponse
    • Jean

      Travailler avec nous signifie un minimum de confiance et de collaboration. Cette dame a fait tout ce qu’il ne faut pas faire, Prendre des infos, nous faire travailler pour agir seule ou directement avec les agences. C’est idiot et elle n’y gagne rien. Mon partenaire LUIS a écrit le 31/10/2022 « Elle travaille avec un agent portugais, voulait se servir de nous en plus pour obtenir des adresses et elle a déjà 3 biens au Portugal et elle habite sur Viseu depuis un an. Alors ? « 

      Réponse
  4. RAYMOND

    Expatriés depuis 8 ans avec mon épouse, je trouve les explications données dans ce reportage tout à fait conformes à la réalité. Aucune fausse note, et j’ajouterai volontiers que depuis que nous avons fui la France, nous avons l’impression d’être sur une autre planète. Nous ne connaissons pas Casa vergao, mais un environnement favorable, nous a permis après 3 ans de location, de dénicher l’appartement aux 10 critères que nous nous étions imposés. Merci le Portugal, merci les portugais!

    Réponse
  5. Lelièvre

    Difficile de ne pas prendre 5 minutes pour témoigner de l’efficacité de Filipe. Entre notre décision de partir de la France et s’installer au Portugal, il s’est passé 6 mois soit pas beaucoup de temps. Sachez que Filipe est à votre écoute alors soyez précis, fournissez le maximum d’info, surtout ce que vous ne voulez pas et il saura vous dénicher ce que vous souhaitez.
    Relation de confiance, humaine, simple et efficace.
    Pas de fausses notes en ce qui nous concerne, l’aventure continue sur place avec aucun regret n’a germé dans notre esprit.
    Pour vos projets d’expatriés dans ce beau pays d’accueil qu’est le Portugal , je dirai que Casavergao est très bien rodé.
    Je précise, je ne touche pas de royalties? mais il faut dire aussi les choses quand nous sommes satisfaits.
    Philippe

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logement abordable | Emplois bien payés | Immobilier rentable

Découvrez maintenant comment obtenir une vie de rêve au Portugal

Logement abordable | Emplois bien payés | Immobilier rentable
Découvrez maintenant comment obtenir une vie de rêve au Portugal

You have Successfully Subscribed!