Qui sont ces français au Portugal ?

par | Nov 14, 2018 | Important - Haut de page, Notre expérience | 26 commentaires

Chez nous, à Casa Vergao, nous recevons beaucoup de français (ou francophones avec les belges, suisses, canadiens, etc..). Nous pouvons maintenant décrire un peu mieux ces personnes qui viennent tous s’installer au Portugal. Car il y a des questions intéressantes et peut être importantes : Qui sont ces français au Portugal ? Combien viennent réellement s’installer ? Pourquoi viennent ils? Que cherchent ils ? Et peut être, que fuient ils ?

Y a t’il beaucoup de français qui viennent s’installer au Portugal ?

Nous ne sommes évidement pas exhaustifs, nous ne voyons passer qu’une très faible partie des personnes qui s’installent. Mais notre trafic Internet, les emails et commentaires sont éloquents. Il y a réellement beaucoup de monde qui rêve de partir, beaucoup de monde qui se renseigne et écrit, qui vient voir la réalité de l’expatriation portugaise. Et finalement un grand nombre de français qui s’installent ici. Et d’autre nationalités bien sûr : Italiens, Anglais, Brésiliens, Américains même, etc.. On parle très sérieusement de 16 000 français par an et ce chiffre est d’au moins 2017, voire 2016. On parle de 60 000 français déjà installés. Là aussi il s’agit d’un chiffre ancien.

Que signifie beaucoup pour nous ? En terme de trafic, sur le site Casa Vergao c’est au minimum 300 visiteurs par jour et souvent jusqu’à 1000 ! En forte augmentation. On peut donc bien dire avec certitude qu’il y a un intérêt soutenu pour se renseigner et essayer de concrétiser ses rêves d’immigration.

En terme de visites chez nous, nous avons pratiquement maintenant des visiteurs en permanence. Et souvent des semaines bien pleines.

maison avec piscine au Portugal

Bref, il y a un flux établi, important, en croissance forte de français et francophones qui veulent s’installer ailleurs qu’en France.Et donc beaucoup de français au Portugal, en installation ou déjà bien installés.

Qui sont ils ?

Même si nous ne voyons qu’une frange des nombreux francophones qui viennent au Portugal, nous passons suffisamment de temps ensemble pour bien connaître cet échantillon. Et notre conclusion maintenant sur quelques centaines de personnes : Les français au Portugal sont de toutes provenances sociales et pour l’instant en grande partie des retraités.

Donc de de toutes provenances sociales. Vraiment ! Il y a des gens très modestes, voire seuls et avec peu de moyens. Des couples en camping car, des couples aux retraites moyennes et des personnes et couples avec beaucoup plus de moyens. Les achats de maison sont très variés de 100 K€ à plus de 600 K€. Nous ne voyons pas chez nous des personnes nettement plus riches qui peuvent se payer des avocats spécialisés et chers. Parfois pour les mêmes services que chez nous mais pas seulement. Car les fortunes demandent des aménagements fiscaux complexes qui ne sont pas de notre ressort.

Cette nette majorité de retraités s’explique par la liberté qu’apporte la retraite, par les revenus constants, sûrs et quel que soit la place de la retraite, par l’exemption fiscale offerte par le Portugal. Mais nous avons de plus en plus de personnes et couples plus jeunes, de familles qui viennent créer ou re-créer une entreprise au Portugal. Ou même y chercher un travail.

Les retraités ont de 60 ans à 75 ans, les personnes plus jeunes dans les 30 à 40 ans.

Combien viennent réellement s’installer au Portugal ?

Une très grande majorité des retraités ou familles vendent tout en France, maisons diverses et patrimoines, pour ré-investir ici. Ce sont des départs de France pour le moins définitifs.

Nous ne suivons pas tout le monde mais des nouvelles reçues, des contacts qui restent bien établis et également par l’agence bancaire qui travaille avec nous, beaucoup s’installent vraiment et achètent des maisons. J’estime que 70-80 % des personnes qui viennent chez nous sont devenus des français au Portugal.

Pourquoi viennent ils ?

C’est bien la question principale. Pourquoi ? Que cherchent ils? Que fuient ils ? Car il y a les deux forces en même temps.

Une force d’attraction du Portugal et une force de répulsion de la France (et Belgique, etc..).

Ils cherchent d’abord la sécurité, la paix sociale, quotidienne. Puis des taxes et des formalités plus légères, un coût de la vie courante plus économique, un accueil des portugais et des relations quotidiennes plus chaleureuses, une météo plus ensoleillée, un investissement immobilier plus facile, moins cher, ..

Certes l’exemption fiscale dite RNH les attire mais pour un assez grand nombre ce n’est pas le plus déterminant car leurs impôts sur la retraite ne sont pas en France si lourds. L’exemption de la CSG par contre les intéresse même si ce sont de petites sommes car elles sont mensuelles et le ressenti des dernières augmentation est très négatif. Disons que le RNH est la cerise sur le gâteau, parfois le déclencheur du mouvement mais pas la cause réelle.

La vraie cause c’est la France d’aujourd’hui. N’oublions pas que les retraités, comme moi même bien sûr, ont connu une autre France. Plus dynamique, plus tranquille, optimiste avec d’autres hommes politiques (bon, il y a longtemps). Quand nos visiteurs arrivent à la maison il y a des discussions presque violentes, des éclats de colère sur les évolutions actuelles, sur les stupidités politiques de notre “élite parisienne” et surtout sur l’état catastrophique des relations sociales.

Le Portugal est attirant à juste titre mais si la France n’était pas devenu un tel repoussoir, il n’y aurait qu’un très faible flux de français à faire ce grand saut d’expatriation. Même avec le RNH.

En exagérant un peu, il y a plus de l’exil dans ce mouvement qu’une recherche d’avantages dorés. Ce ne sont pas des “enfants gâtés” qui recherchent plus et plus encore de plaisirs hédonistes mais ce sont des personnes éveillées qui choisissent de s’éloigner d’un pays à la dérive.

Pourquoi ces français au Portugal sont un signe important ?

Certains médias sous estiment ce flux, d’autres sont plus médisants en qualifiant des français au Portugal de profiteurs d’un système de retraite et fiscal trop généreux. C’est stupide et c’est regarder du mauvais coté.

Ces français au Portugal sont peut être bien “les canaris de la mine”. Vous savez ces petits oiseaux utilisés pour détecter avant tout le monde le grisou dans les mines. Un indicateur vivant d’une pollution grave. Ces français migrent, abandonnent un pays, s’exilent volontairement parce que ça sent trop mauvais en France. Et surtout parce qu’ils ne ressentent aucun espoir que ça puisse s’arranger. Aucun signe ne vient montrer que les problèmes d’insécurité et de taxes extrêmes puissent être pris au sérieux, traités, corrigés. Bien au contraire !

Ils partent même si changer de pays est difficile. Ils partent parce que les conditions ici sont celles de la France d’autrefois. Parce que le système politique, les classes sociales, le peuple portugais est calme, raisonnable, éduqué, stable, en paix. Ils viennent retrouver ce qu’ils ont connu autrefois et qui reste ici vivant, actuel. Un pays qui n’a pas été divisé, un pays qui garde sa culture et la partage du haut en bas de l’échelle sociale.

Les retraités viennent ici parce qu’ils peuvent, de par leur expérience, comparer et ressentir fortement la dégradation immense de leur pays natal. Beaucoup d’autres plus jeunes, sans expériences ni comparaisons possibles, sont comme ces grenouilles qui ne sentent pas l’eau chauffer et qui ne s’en sortiront pas lorsque ça l’eau sera trop chaude. Ce flux important de personnes pleines d’expériences, qui malgré leur âge s’expatrient, devrait vraiment faire réfléchir !

Pourquoi ces français sont une grande richesse pour le Portugal ?

Certes la simple analyse économique démontre que ces personnes avec des retraites “riches” (pour le niveau portugais) sont une source économique très intéressante pour le pays. Même sans impôts sur les revenus de la retraite, ils achètent, consomment, font construire, dépensent localement. Et l’on voit que finalement trop taxer ne sert à rien et que même à 0 impôts, l’état portugais est largement gagnant.

Mais il y a plus encore. Ces personnes sont des exceptions. Elles ont de l’expérience et du caractère, un dynamisme que l’âge n’a pas émoussé. Ces français (belges, suisses, parfois, canadiens,..) ne sont pas d’accord avec l’évolution de leur pays. Loin de se contenter de maugréer, de râler, de “parlotter”, elles agissent et partent. C’est tout simplement une élite agissante !

Nous avons des repas, des réunions exceptionnelles avec ces personnes exceptionnelles. Un nombre important de ces partants ont vécu bien des difficultés, des décès, des maladies même graves, des cailloux dans leur vie. Pourtant changer de pays est un immense pas, changer d’habitudes, s’éloigner même des enfants et petits enfants. Quel que soit leur âge, ces personnes ne sont pas d’accord, alors elles agissent, elles partent ! C’est de plus en plus rare et ce sont eux les français courageux.

De plus ce sont probablement des français prévoyants. Parce que si les problèmes actuels en France ne s’arrangent pas (et comment serait ce possible ?), si même ils s’aggravent, quelle sera la vie quotidienne ? Il faut au moins un ou deux ans pour changer de pays, depuis la préparation jusqu’à l’établissement au Portugal. Cela ne se fait pas, cela ne se fera pas dans l’urgence !

 

 

 

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

26 Commentaires

  1. GANDOIN

    Bonjour Monsieur .Je suis un petit chef d’entreprise de 3 personnes , et nous fabriquons des pièces sur mesure en plastique pour le marché de l’électronique .Rien à voir avec l’huile d’olive , mais personne n’est parfait :)Nous avons l’attention mon équipe et moi de déménager du centre de la France .Nous ne sommes pas en colère comme certains retraités , mais cherchons une bonne qualité de vie , proche de la mer, et pas trop loin d’un aéroport .Le climat social du Portugal et la douceur du climat tout court nous intéresse . Pourriez vous me dire si les responsables du développement économique de certaines villes portugaises pourraient êtres intéressées pour nous acceuillir ? La question est de savoir les couts et le délais de livraison entre le Portugal et la France , sachant que nous devons garder nos clients français .
    Est ce que ce projet vous semble réaliste ? Nous aurions besoin de trouver ou de faire construire un bâtiment de 1200 m2 .
    Je vous remercie pour vos conseils .
    CORDIALEMENT
    MR GANDOIN PDG TECHNIBOX

    Réponse
    • Jean

      Ce projet est très réaliste, je vous répond en direct.

      Réponse
  2. Froger Gisèle

    Je suis ravie de ce sujet sur les Français au Portugal, je suis encore en France, mais mon mari et moi y avons fait un petit séjour dans le Nord très peu de temps, une semaine, ce n’est rien mais j’ai pu me rendre compte de la sympathie des gens, et de l’accueil par rapport à l’activité que je désire développer dans la cosmétique antiâge et la prévention santé. Votre article m’a conforté et me donne encore plus envie de venir m’y installer.
    Pourriez vous me mettre en relation avec des Françaises, qui même à la retraite, voudraient s’occuper ? Merci d’avance.

    Réponse
    • Jean

      Merci. Oui je pourrais mais il faut me dire dans quelle région vous voulez venir?

      Réponse
    • JEANDIN

      Bonjour, je viens de lire votre message sur votre envie de vous installer au Portugal pour créer votre entreprise de cosmétiques. Je suis jeune retraitée dynamique et je serais ravies de travaillée et m Installer au Portugal car je m ennuie la ou je suis a ne rien faire. Je parle Portugais car j ai vécue 2 ans au Brésil il y a quelques années. J ai travaillé 12 ans dans les grands magasins Parisiens. Si vous êtes intéressée vous pouvez me répondre et peut être nous pourrions nous rencontrer. Je vie a PAU dans les Pyrennées Atlantiques . Très bonne journée. Mme Jeandin Corinne

      Réponse
    • GUILLOT

      bonjour

      je suis une française à la retraite et installée au Portugal.

      j’ai travaillé dans le cosmétique chez LEA NATURE à LA ROCHELLE aux laboratoires natescience et je vendais du lift argan royal entre autres – des produits bb etc… j’étais RS responsable de secteur avec 6 départements à gérer

      si mon contact vous intéresse. n hésitez pas à me répondre

      cordialement

      mme Dominique GUILLOT

      Réponse
  3. Joel Bourguignon

    Bonjour Jean-Claude,
    Excellente analyse. Vous exprimez très bien ce que je ressens.
    Nous gardons un excellent souvenir de notre séjour chez vous à CasaVergao. Cela nous a mis le pied à l’étrier pour notre expatriation en cours.
    Cordialement.

    Réponse
  4. TEXIER

    Bien vu ! C’est la triste réalité dont nous faisons parti. Nous sommes impatient d’arriver, il nous manque plus qu’un passage à Vergao !

    Réponse
  5. maurice arnoux

    J ai deja acheté le bouquin concernant la façon de proceder pour atterir au Portugal. Bonjour d abord et merci du CONTACT.
    J ai 81 ans, une retraite de 3000£ mensuels, je suis né à Marseille, français de pure souche. Votre pays est EXACTEMENT mon climat du Sud. Je sors d un imbroglio de plus de 7000 £ d impots en retard car j ai divorce et ma part a augmenté terriblement. J aime mon pays mais pas la façon dont il est géré, et avec un Macron, cela va être pire…J EN AI MARRE, je suis fatigué de payer. Je veux être tranquille et m occuper de social(je l ai tjs fait ici) chez vous ( SDF, enfants, sports, 3ème age, etc…) J ai besoin de conseils tres vite…MERCI…

    Réponse
  6. LEGRAND

    J’ habite La Réunion et fonctionnaire retraité je ne peux pas bénéficier des avantages liés aux retraites du privé. Je souhaiterais par contre venir passer quatre à cinq mois par an en mi saison (mars/juin et/ou sept/nov ) à Faro ou Tavira où j’ ai déjà séjourné à plusieurs reprises. je serai donc à la recherche d’ appartement meublé ou petite maison f2/3 meublé à louer au mois. je ne recherche pas forcément le bord de mer. Je suis célibataire sportif tennis pétanque randonnées amateur de tarot belote scrabble et de soirées entre amis

    Réponse
  7. Marie Lecomte

    Bonne analyse, à mon avis, même si cela peut paraître sévère. Nous sommes dans la catégorie des retraites “moyennes” et en plus, ayant été un temps fonctionnaire, une partie de ma retraite n’est pas concernée par la défiscalisation. Donc ce n’est pas cela ma principale motivation. Mais, en m’éloignant un peu d’eux, j’ai cependant le sentiment d’assurer quelque chose pour le futur de mon fils et de mes petites filles. Ici, j’ai pu acheter une maison de bien meilleure qualité que la maison française vendue et surtout, je vais pouvoir la garder. En France, cela devenait de plus en plus difficile avec les impôts et taxes exorbitants qui pèsent sur la propriété privée, même modeste, surtout modeste. Et puis, ici l’air est léger…

    Réponse
  8. Yves Geens

    Toutes ces réactions sont générées par le bon sens.
    Voilà 20 ans que j’ai réalisé les avantages du Portugal je projette d’y vivre bientôt après avoir participé à l’un de vos séjour d’information.

    Réponse
  9. Guyot

    Bonjour nous venons d’acheter une petite maison à ilhavo je serai à la retraite milieu d’année 2019 et nous prévoyons de partir vivre au Portugal
    Nous aimerions avoir quelques détails sur la santé ce qu’il faut faire et comment nous sommes pris en charge en tant qu’expatrié

    Réponse
    • Jean

      Il y a beaucoup à dire et à savoir. Sincèrement tout est dans mon Guide, https://www.casavergao.com/downloads/minstalle-portugal-guide-procedures-administratives/, vous devriez le lire et je peux répondre ensuite à des questions plus précises.

      Ou vous pouvez passer à la maison pour tout connaître et faire les formalités de base nécessaires. Vous avez acheté, maintenant il y a pas mal de choses importantes à savoir. Vivre ici c’est suivre les mêmes règles que les Portugais. Et c’est un peu différent de la France.

      Réponse
  10. CONSTANT

    Bonjour
    Nous sommes mon mari et moi retraités.
    Nous aimerions nous installer au Portugal vers le sud du Portugal entre Porto et Lisbonne.
    Nous recherchons une maison avec piscine EN LOCATION.

    Réponse
    • Jean

      Nous ne sommes pas une agence immobilière mais nous avons des partenaires pour ce faire. Si vous voulez une location longue durée et non une location touristique vous devez faire d’abord un NIF (N° fiscal en non-résident) et avoir un compte bancaire au Portugal. Ensuite nous pouvons trouver cette location. Nous pouvons donc vous aider à préparer les documents pour louer et puis vous donner les contacts immobiliers. voir ici : https://www.casavergao.com/services-avec-hebergement/ Notez que le Sud Portugal c’est sous Lisbonne, entre Lisbonne et Porto c’est le Centre Portugal.

      Réponse
  11. Marie

    Merci de votre article qui
    Nous a remonté le moral et transcris bien la motivation d’une expatriation au PORTUGAL ??. Nous envisageons d’investir et surtout préserver notre pouvoir d’achat.

    Réponse
  12. Gonthier Gérard

    Bonjour,
    Esr-ce qu’un bateau battant pavillon français, peut être considéré au Portugal, comme une résidence au même titre qu’une maison ou un appartement ?

    Réponse
    • Jean

      Hélas non. Il faudra une petite location à terre pour avoir une réelle adresse. Cela se trouve bien. Je peux vous mettre en relation avec des français qui viennent d’arriver en bateau et qui ont acheté à coté du port un appartement.

      Réponse
  13. Sandrine

    Bonsoir, employée de la fonction publique, pourrais je qd même m’installer au Portugal à la retraite? Quels seraient les impôts à payer? Merci à vous

    Réponse
    • Jean

      Mais bien sûr, tout le monde peut s’installer ici mais vous n’aurez pas l’exemption des impôts sur votre retraite qui n’est offerte qu’aux retraites privées. Dommage mais la vie est moins chère ici et il y a beaucoup d’autres avantages.

      Réponse
  14. Patrick Lefeuvre

    bonjours ,
    j’ai trouver votre blog un peu par hasard , et je les trouvé très interessant , je suis Français et je me suis installé au Portugal il y a um peu plus de 20 ans , les raisons de ma venus a Portugal, n’avais rien a voir avec le pays puisque a l’epoque je n’avais aucune notion de ce qu’etais ce pays , c’etais sur un “coup de tête”..
    mais j’y suis resté parce que j’y est trouvé une joie de vie , qui a ma vue n’existe plus en France, une confraternité avec les gents, les respeit entre tous des plus jeunes au plus vieux , des regions et des paysages a coupé le soufle ,il existe une diversité tel, qu’il y en a pour tout les gout, une excelente gastronomie,de par mon experience comme chef de cuisine , et surtout pour etre um pays de petite taille comparant avec la France , vous pouvez a 2h de distance etre soit a la plage ou a la montagne ou dans des contrée sauvages ou il n’y pas d’habitant a plusieur km ou encore sur une esplanade au centre ville sur vue sur l’estuaire du Tage au coucher de soleil, franchement le Portugal cela vos bien la peine!!
    merci Patrick

    Réponse
  15. Valérie Palatchi

    Merci pour votre analyse… cela explique un peu le mouvement des gilets jaunes en France ! Pourvu que la jaunisse ne soit pas contagieuse !!!
    Vos articles font réfléchir… j’ai déjà un appartement à Lisbonne (Centre) et je me demande si je dois faire le pas de l’expatriation, je suis hypnopraticienne (bilingue français portugais), mais je ne sais pas si un marché existerait pour moi, c’est-à-dire une clientèle française qui aurait besoin de mes services… Bien à vous !

    Réponse
    • Jean

      Bien difficile à dire mais il y a du monde et qui a besoin de d’aide sans doute. Certes les clients ont moins de stress ici et étant plus âgés savent mieux je pense gérer leurs émotions. Franchement c’est difficile à dire et il faut essayer. Si vous avez déjà un appartement c’est facile et si en plus vous pouvez travailler en Portugais .. Par ailleurs je vous remercie, vous êtes mon millième commentaire, accepté et répondu !

      Réponse
  16. Leray

    bonjour je suis avec mon mari actuellement en caravane au portugal,à alcacére do sal ,nous recherchons un terrain à louer pour trois mois ,cela est t il possible ? merci de vos conseils cordialement
    Mme Leray

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!