De Setubal à Sagres : La côte océanne au Sud de Lisbonne

par | 25 Juin 2021 | Non classé

Aljezur

Continuons notre voyage portugais en longeant le littoral depuis Setubal jusqu’à Sagres. Et même un peu au Nord de Setubal, tout près de Lisbonne.

Là encore en peu de distance, des places très diverses, des climats et un océan qui changent et offrent des possibilités variées. Il faut bien tout découvrir et connaitre avant de s’installer, car le Portugal est très variable sur peu de kilomètres.

L’orientation de la côte, du littoral

Du Nord au Sud, la côte portugaise est totalement différente suivant son orientation.

Quand elle est orientée Nord-Sud donc face à l’Ouest, c’est un littoral exposé à l’Océan avec un grand O ! Donc exposée au vent, avec des vagues, une mer fraiche mais très belle, très pure, très sauvage parfois.

Quand la côte tourne et s’oriente Est-Ouest donc face au Sud, tout se calme. Le vent est effacé par le relief, la houle est cassée et disparait, la mer devient plus chaude. C’est l’Algarve bien sûr mais aussi la côte de Lisbonne Sud, de Sesimbra à Setubal.

maison avec piscine au Portugal

Setubal Sagres

Chaque fois que la côte est une ligne pure, Nord-Sud, elle est, disons le brutalement, inhospitalière ! Très belles plages pour le Surf mais rudes et venteuses. Pas d’abris, pas de ports, pas de maisons face à l’océan.

Dés qu’il y a une courbure, une baie, un fleuve qui “casse” le flux océanique, il y a des ports, des plages, des villes et constructions faces à la mer. C’est vrai aussi bien pour Lisbonne que pour Figueira da Foz, San Martinho de Porto, Porto, etc..

Ceci étant connu, regardons maintenant notre littoral au Sud de Lisbonne.

Sesimbra à Setubal

Vous voyez que la côte s’oriente tout à fait différemment entre Sesimbra et Setubal. Alors les plages sont protégées et l’eau est chaude, sans vagues.

Setubal

Par contre si on ajoute le paysage, il n’y a pas de place pour les maisons entre la mer et la montagne. Les constructions sont seulement sur Sesimbra et Setubal. Et la route est très encombrée en été.

Les plages de la côte Arrabida sont très agréables, bien plus calmes que celles orientées Nord Sud de la côte Caparica.

Setubal

Et puis il y a la côte de Galé et Comporta qui sont encore bien protégée des ventes et houles de l’océan. Je dois avouer ne pas les connaître, Comporta est trop riche et chère pour moi.

Setubal Comporta

Bref au Portugal, entre Nord et Sud, il y a ce décrochement de la côte qui offre en dehors de l’Algarve des plages et une mer calme, plus chaude. A cet endroit et presque nulle part ailleurs.

Si on considère la proximité de la merveilleuse ville de Lisbonne, Sesimbra et Setubal sont deux villes très attractives pour s’installer au Portugal.

Un petit paradis écologique

Le pays en dessous de Comporta c’est l’Alentejo littoral. Il n’y a, jusqu’à Sagres au Sud, que très peu de construction face à la mer. Trop de vent !

Mais avant de parler de cette côte ventée, je voudrais partager avec vous un tout petit endroit, abrité plus à l’intérieur, où une française et son mari franco-portugais se sont établis. Vers Grandola et pas facile à trouver. Une Oasis !

C’est un peu un creux entre de petites collines, une source, un jardin très écologique ceinturé de forêts de Chênes lièges. Je vous présente L’Oasis des 3 Chênes ! Le site est ici. Une alternative pour le Monde de demain.

Oasis

Ecologie

Je les ai connu pendant qu’ils essayaient de vivre en accueillant des stages mais maintenant ils organisent des festival virtuels importants, tout à distance avec des conférences nombreuses de spécialistes. Tout ça depuis un tout petit endroit caché dans cet alentejo littoral. Et bien à l’abri du vent !

Je vous laisse découvrir Murielle, ancien ingénieur et harpiste de talent, cuisinière en alimentation vivante et Jorge. Ils sont ici.

C’est intéressant de savoir qu’on peut s’installer au Portugal et rayonner dans le monde entier même avec peu de moyens. Ils ont eu des difficultés, se sont battus avec beaucoup de courage mais ils y arrivent très bien. Et fidèles à leurs idées.

Il y a ainsi plein d’autres expériences nommées “écovillages” voir un site qui les décrit ici.

Un des plus anciens et probablement le plus conséquent est Tamera, d’origine allemande. 200 ha de désert transformé, 200 personnes en permanence et d’innombrables visiteurs. C’est une toute autre échelle et c’est impressionnant. “Tamera, un modèle pour un futur soutenable où l’on apprend à aimer sans peur” et depuis plus de 30 ans au Portugal.

Voila c’est un tout autre alentejo qui se construit ainsi doucement, tranquillement, presque un peu caché.

Praia da Ilha do Pessegueiro

Retour sur la côte.

Il y a un village bien connu qui s’est bâti, et c’est quasiment le seul, presque face à l’océan, c’est Porto Covo. Un peu désert en hiver quand nous avons pris cette photo mais il faisait encore beau. Très belles maisons blanches.

Porto Covo

Et puis, un autre jour ou plus tard, je ne me rappelle plus, nous avons découvert, toujours en hiver, en Janvier, l’ile do Pessegueiro.

Le ciel est bleu mais ça soufflait fort. Cette toute petite ile a eu un fort avec des soldats, depuis les romains, la vie devait y être très dure. Il n’y a pas d’eau potable là bas.

En Janvier, sur la côte avec la tempête, même par ciel bleu, il n’y avait personne.

Et personne que nous au restaurant a Ilha, sur la plage même. Mais il y avait une cheminée avec un beau feu de bois pour se réchauffer et une extraordinaire soupe de poisson et coquillages.

C’est aussi ça le Portugal en hiver, l’hospitalité, un feu dans la cheminée, les poissons et coquillages !

Un merveilleux souvenir !

Les plages pour le Surf

Et tout le long de la côte de fantastiques plages vierges de toutes constructions et dédiées aux surfeurs, venant en fourgonnettes, vivant là à la dure. De vrais surfeurs !

Mais surtout les plus belles plages que je connaisse, sauvages, sans maisons, sans aménagement. La mer la plus claire, la plus pure.

Aljezur

Conclusion

Un des points les plus importants pour s’installer au Portugal c’est de choisir “près de la mer” ou “à l’intérieur” et ensuite si vous choisissez  “près de la mer” , alors quelle côte ? Au vent ou protégée ?

Ce n’est pas un choix facile car la côte océanne offre un climat plus rude, une mer plus fraiche mais bien plus pure et propre. Et ..du vent ! L’intérieur est plus calme, plus orienté campagne et jardin.

Entre les deux, on peut tout trouver.

 

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

maison au Portugal

Nos derniers articles

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

3 Commentaires

  1. Navarro

    Un chouette endroit à l’abri du vent et de l’humidité : Azeitaõ, à deux pas de Setubal et Sesimbra….. c’est plat, pour le vélo, meilleure température aussi.

    Réponse
  2. Christian Bouquet

    Étonnant de dire qu’à Setubal l’eau est plus chaude ! Vous n’avez pas essayé ?

    Réponse
    • Jean

      Mais oui on a essayé et de nombreuses fois. Pas à Setubal même , mais sur la côte de Caparica. Pour nous à Lisbonne, c’était la mer la plus chaude et facile pour les enfants.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!