Vous êtes ici : Accueil > Immobilier au Portugal

L’état du marché immobilier au Portugal

Selon les derniers chiffres de l’institut National de Statistiques portugais (INE), les prix de l’immobilier portugais ont augmenté de plus de 9 % en 2017, après une hausse de 7 % en 2016. Il y a donc une accélération et qui sera probablement durable puisque les conditions de ce coup de chaud sont toujours excellentes. Les démarches pour acheter un bien restent encore relativement simples.

Bref historique du marché immobilier portugais

Après 5 ans de crise, le marché immobilier du Portugal a remonté la pente en 2013. La reprise s’est accentuée en 2015 grâce à des taux d’intérêt bas et les ventes se sont envolées de 30%.

Il faut dire que les prix immobiliers avaient chuté de 30% entre 2008 et 2012. le marché a donc effectué une correction salvatrice pour tout un pays.

bâtiment ancien au Portugal

Les français profitent à plein du marché immobilier Portugais

En 4 ans, le nombre de Français installés au Portugal a été multiplié par 5 pour atteindre aujourd’hui le chiffre de 50.000. Selon la Chambre de Commerce, ils sont environ 80% de retraités attirés par les exonérations fiscales sur leur pension.

Les français ne sont pas les seuls à profiter de l’aubaine. Sur les 50.000 transactions conclues au Portugal au premier semestre 2016, 20% concernaient des acheteurs étranger. Sur ces 12.500 ventes, 25% ont été emportées par des Français, 18% par des Britanniques et 13% par des Chinois.

Les Britanniques ont longtemps été premiers sur ce marché mais ils ont été dépassé en l’espace de quelques mois par une diaspora française très motivée. Le nombre d’acquisitions par des Français a augmenté de 30% en un an.

Quel budget prévoir pour acheter au Portugal ?

L’investissement moyen est situé entre 200.000 et 250.000 euros, soit l’équivalent d’une maison 125 m² à proximité de la côte maritime.

Un budget situé entre 750.000 et un million d’euros, vous permet acquérir une résidence de standing de 270 m² sur un terrain de 500 à 1000 m² avec piscine et à proximité de la mer.

budget pour achat de maison au Portugal

Un havre de paix pour les retraités et les entrepreneurs

La majorité des retraités français qui achètent au Portugal disposent en moyenne d’une retraite de 1400 euros mensuels.

Mais les retraités ne sont pas les seuls à être attirés par le Portugal. Des entrepreneurs français s’activent dans secteur touristique, le secteur immobilier et les services à la personne et – gastronomie oblige – un nombre croissant de restaurants, boulangeries, cafés etc. sont montées par des français.

Des artistes comme Florent Pagny ou Philippe Starck ont fait le choix du Portugal peut-être pour bénéficier d’une exonération d’impôts sur les dividendes, intérêts et plus-values et bénéficier d’une imposition sur les revenus limitée à 20% contre 45% pour la France. Et tout cela sous un climat clément…

Quelles régions sont-elles les plus dynamiques ?

Lisbonne et Porto concentrent 64 % des transactions immobilières pour l’équivalent de 19 milliards d’euros de transactions. L’Algarve est la troisième région en nombre de transactions et représente 9 % du nombre de biens vendus en 2017.

Au centre de Lisbonne, les prix sont d’environ 4500 euros le m². A Porto, appréciée pour son centre historique, les prix y sont 20% moins chers qu’à Lisbonne avec de belles opportunités de bâtiment à rénover pour réaliser de belles plus-values.

Quel avenir pour l’immobilier portugais ?

Si tant est que le gouvernement maintient le statut RNH et les exonérations, la tendance haussière devrait se confirmer dans la durée. Mai les pressions des voisins européen, agacé par ce dumping fiscal à leur porte finira peut-être par payer.

En attendant, le Portugal n’est pas près de lâcher le morceau tant les retombées sont bénéfiques. Le pays envisagerait de façon très sérieuse de mettre en place, au niveau municipal, un impôt foncier proportionnel à l’intensité de lumière naturelle et à la qualité de la vue dont bénéficie le logement concerné. Une sorte de taxe soleil en quelques sorte.

Ces dispositions s’inscrivaient dans la proposition budgétaire pour 2017, elle n’a pas été retenue pour le moment.

Nous croyons qu’en 2018 et en 2019, les prix vont continuer à augmenter, toutefois d’une manière un peu moins franche. Les quartiers moins connus offrent encore de belles opportunités en rénovation tandis que certain quartier plus huppés flirtent déjà avec les prix au m2 pratiqué dans les plus grandes capitales européennes.

Installez vous au Portugal en profitant de notre expérience

Simplifiez-vous la vie

Vivre au Portugal en pleine santé vive l'air marin

Vivre au Portugal, pourquoi c'est mieux ?

Inscrivez-vous gratuitement au blog et recevez nos meilleurs conseils pour s’installer au Portugal

Inscription réalisée avec succès ! Bienvenue au Portugal !