Accueil » Vivre au Portugal : le guide complet » Les avantages de la vie au Portugal » L’électricité au Portugal : prix, production, énergies renouvelables

L’électricité au Portugal : prix, production, énergies renouvelables

par | 8 Jan 2019

éolienne au Portugal

Le Portugal est ces dernières années un des bons élèves de la zone euro : sa croissance est élevée, son chômage est bas, son déficit budgétaire est quasi inexistant et économiquement les investissements progressent. Mais le Portugal a fait beaucoup parler de lui dernièrement dans le secteur de l’énergie renouvelable. En effet, en mars 2018, il a réussi à couvrir plus de 100% de ses besoins énergétiques avec sa production d’énergie verte ! Bref la transition énergétique portugaise est un véritable succès !

Plus précisément au cours du mois de mars 2018, le Portugal a produit plus d’électricité que son besoin de consommation électrique. Le Portugal a produit ainsi 4812 GW d’électricité versus 4647 GW d’électricité consommée. C’est donc un pays qui a pris le chemin d’un développement durable, respectueux de l’environnement et qui maitrisera donc dans le futur son budget énergie en ne dépendant pas des cours du pétrole… encore une raison supplémentaire de miser sur ce pays et de partir vivre au Portugal.

C’est une grande première en Europe et dans le monde. Et ce qu’il y a de plus étonnant encore c’est que le Portugal a su améliorer sa production d’électricité très rapidement. A titre comparatif au mois de mars 2017, le Portugal avait produit moins de 10% de ses besoins de consommation en électricité avec des énergies renouvelables.

Situation énergétique globale au Portugal

De tout temps, le Portugal a toujours importé la totalité de ses besoins en énergie pour des milliards d’euros. Le Portugal ne possède que très peu de ressources en termes d’énergies primaires. Il importe la quasi-totalité de ses besoins en pétrole, en gaz et en charbon. En 2014, le Portugal importait encore 77% de ses besoins en énergie primaire. Les échanges énergétiques du Portugal ont de tout temps étaient déficitaires.

Le Portugal n’a pas non plus de centrale nucléaire sur son territoire comme la France. Avec l’émergence des énergies renouvelables la balance énergétique s’améliore pour l’approvisionnement en électricité. Ces énergies renouvelables représentent environ 1/ 4 de la consommation d’énergie. Cela n’impacte pas encore suffisamment le bilan énergétique global du Portugal.

maison avec piscine au Portugal

Mais cela est tout de même très au-dessus de la moyenne européenne. Le Portugal a une consommation par habitant en énergie primaire légèrement supérieure à la moyenne mondiale mais très inférieure à la moyenne européenne. Le Portugal est un très bon élève pour les émissions de gaz à effet de serre notamment le CO2 lié à l’énergie. Les émissions du Portugal sont inférieures aussi bien à la moyenne européenne que mondiale.

Politique énergétique Portugaise versus Politique énergétique Européenne.

Le Portugal a démarré sa transition énergétique dans les années 2000 et a réussi un tour de force en très peu de temps. Et dès le départ, le Portugal a beaucoup investi dans ce domaine et aujourd’hui la capacité du Portugal à produire de l’énergie propre est très importante et impressionnante. Le Portugal est devenu un précurseur dans le domaine de la transition énergétique réussie. Aujourd’hui prés de 60% de l’électricité produite dans le pays est verte !

A titre de comparaison, en France on produit 3 fois moins d’électricité à partir de ce type d’énergie. En France plus de 60% de l’électricité provient des centrales nucléaires. Ce changement de production de l’électricité au Portugal a à la fois un effet sur le prix de l’électricité qui a baissé. Le prix de l’électricité a baissé de plus de 4 euros le Mwh entre mars 107 et mars 2018. L’autre impact s’est joué sur l’environnement : sur les émissions de CO2 qui ont été réduites. Le Portugal a réussi sa transition énergétique de manière spectaculaire et en peu de temps. Les autres états membres vont pouvoir s’en inspirer.

Energies renouvelables portugaises

Le Portugal a énormément investi dans le secteur éolien, hydraulique et solaire. Le Portugal a fait beaucoup d’investissement dans ce secteur pour réduire sa dépendance énergétique. N’ayant sur son sol aucune centrale nucléaire, le Portugal importait la totalité de ses besoins en électricité au prix fort. Au Portugal la production d’électricité se repartie comme suivant 49% en énergie d’origine fossile (charbon, gaz), presque autant en énergie renouvelable environ 48% ( dont 23% en énergie éolienne, et 18% en énergie hydraulique, l’énergie solaire représente 2% ), et enfin le Portugal produit également de l’électricité environ 2,5% avec la technique de pompage – turbinage.

Aujourd’hui, c’est le barrage Castelo de Bode qui est l’un de principaux fournisseurs d’électricité verte du pays. Le pays dispose au total de 36 barrages de ce type. Dans ce barrage, les turbines fournissent de l’électricité pour prés de 75 000 habitants et cela quotidiennement. Autre prouesse technique de ce petit pays, que l’on peut voir au nord du pays, c’est le réservoir d’Alto Rabagao.

Dans ce réservoir des milliers de panneaux solaires flottent à la surface de l’eau ils ont associé la centrale solaire à une centrale hydroélectrique. Le Portugal couvre 23% de son besoin en électricité par le vent, il se situe juste derrière le Danemark et l’Irlande. Le Portugal possède 261 parcs à éolienne. Plus de la moitié sont localisés dans le nord du pays. Le Portugal se situe à la 5eme place européenne pour la puissance installée par habitant. Le seul petit bémol a apporté à cette situation extraordinaire est que les énergies renouvelables produites au Portugal dépendent en partie du temps qu’il fait.

Plus la météo sera favorable, plus les rendements seront bons. Et c’est ce qui s’est passé au mois de mars dernier, le Portugal a certes produit plus qu’il n’avait besoin pour sa consommation mais les énergies renouvelables ont un défaut : elles ne sont pas forcément constantes : plus de soleil la nuit ; moins de vent parfois, … Le Portugal a donc encore besoin de faire appel aux énergies fossiles par moment pour prendre le relais afin d’avoir une production d’électricité constante et sans coupure. Le Portugal a produit plus par moment mais n’a pas pu le stocker.

Difficultés portugaises : stockages et réseau.

Malgré tous ces bons résultats en production d’électricité en énergie renouvelable le Portugal a un gros problème de stockage et d’interconnexion. Autrement dit lors de cette grande prouesse au mois de mars dernier ou il a produit plus d’électricité que son besoin en consommation, il a perdu une partie de cet excédent faute de pouvoir le stocker ou de l’exporter. Il ne possède pas par exemple des batteries de stockage.

Et il n’a pas pu non plus l’exporter vers d’autres pays car il ne possède pas un réseau suffisamment connecté avec les autres pays notamment de l’union européenne pour exporter son surplus de production. Cela est du en partie aussi à sa situation de péninsule.

Difficultés européennes : interconnexions européennes

Aujourd’hui ce problème d’inter connexion entre les pays n’est pas simplement un problème portugais. L’union européenne a fixé un objectif de 15 % d’interconnexion d’ici 2020 entre les pays européens. Mais cet objectif est vivement critiqué, et beaucoup d’état membre vont avoir du mal à atteindre cet objectif dans les temps : Chypre, la Pologne, L’Espagne et le Royaume Uni. D’autres pays ont certes pris du retard dans un premier temps mais devraient atteindre l’objectif d’ici 2020 comme la France l’Allemagne ou l’Italie.

Cet objectif s’il venait à être remis en cause pourrait avoir d’importantes répercussions sur le développement des énergies renouvelables en Europe. L’électricité est le dernier produit qui ne circule pas librement dans l’union européenne. Il y a en effet parfois beaucoup de différences d’infrastructures de réseaux entre les pays européens. Pourtant pour ces défenseurs, un marché européen commun de l’électricité suffisamment connecté serait un sérieux atout pour les états membres. Les différents états membres ont protégé pendant des années leurs marchés nationaux.

0 commentaires

maison au Portugal

Nos derniers articles

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!