Les fêtes au Portugal

par | 1 Juil 2022 | Caractéristiques Portugal

3/5 - (8 votes)

Savez-vous qu’il y a énormément de fêtes au Portugal ? Probablement pas si vous n’y habitez pas encore. Car l’image du peuple portugais est plutôt une image de travail, de chantier, bref une image sérieuse. Et c’est vrai.

Mais c’est un peuple qui aime aussi beaucoup s’amuser et faire la fête avec quelques particularités précises. Et nous avons participé et apprécié toutes les sortes de fêtes portugaises que nous avons pu connaître.

Je ne parlerais pas des fêtes modernes, des fêtes des jeunes à Lisbonne et Porto, ni des fêtes, si elles existent, des riches. Je vais vous parler des innombrables fêtes au Portugal, fêtes populaires, éternelles.

Il y a plusieurs sortes de fêtes :

  • Fêtes privées et familiales,
  • Fêtes associatives, communautaires,
  • Fêtes annuelles de village,
  • Fêtes nationales, jours fériés.

Les fêtes familiales au Portugal

La famille reste le pôle central de la vie au Portugal. Donc les premières et plus fréquentes fêtes au Portugal sont les fêtes en famille.

maison avec piscine au Portugal

Nous avons vu et participé parfois à des réunions familiales pour un prétexte ou un autre : Remise de diplôme, baptême, fêtes religieuse, etc.. Tout sera prétexte à se retrouver avec la famille étendue, large. Voire avec les amis très proches. On est simplement heureux d’être ensemble sans formalisme.

C’est le repas qui rapproche tout le monde avec les recettes classiques. Pas vraiment fait pour mincir, par exemple avec des beignets pour dessert (gras et sucre, la totale). Mais c’est très souvent délicieux et toujours copieux. Une vraie cuisine familiale qu’il faut aimer et en redemander ! Attention à ne pas être petit mangeur et pire encore petit buveur, surtout si c’est le vin du patron, celui qu’il a fait avec ses vignes. Et c’est souvent le cas avec les légumes, parfois la viande (poulets bien sûr, dinde, cochon, ..) tous produits de la maison.

Feês au Portugal

Exposition de gâteaux

Inutile de vous dire que ces viandes et légumes sont bien plus goûteux. Le cochon “maison” c’est tout à fait différent, on ne trouve guère ça ailleurs. Parfois c’est même le pain fait à la maison, au four à bois. Bien sûr l’huile d’olive vient des oliviers de la famille. Et le miel des ruches familiales.

Je crois que c’est devenu très rare ailleurs en Europe alors que c’est plutôt classique et normal au Centre et Nord Portugal.

Qui cuisine d’ordinaire ?

Je retrouvais dans ces fêtes familiales, les rares repas de ma jeunesse que j’aimais tant et pour lesquels toute ma famille étendue s’était rassemblée en grandes tablées. En particulier, la préparation du repas faites par les femmes toutes ensemble, avec rires et petites disputes aussi. Presque exclusivement les femmes.

Ces longues préparations sont déjà le coeur de la fête et surtout donnent terriblement faim. A ma connaissance et dans mes expériences, les hommes eux, boivent l’apéritif et passent à table. Sauf comme je vous le dirais plus loin en une occasion spéciale.

Etre un invité tout à fait ordinaire

Etre invité à ces fêtes familiales est un honneur rare mais plus commun à la campagne. Il faut dire que la famille amie qui nous invitait avait vécu très longtemps à l’étranger en Afrique et parlait très bien français. Mais rapidement tout le monde avec un peu de vin repartait au portugais (en portugais local, presque un dialecte) et il était un peu difficile de suivre les plaisanteries.

Fêtes au Portugal

C’est commun à toutes nos participations aux fêtes au Portugal, vous êtes invité comme un membre de la communauté à part entière sans qu’on fasse aucune différence pour vous. Y compris avec la langue, tant pis si vous planez sans rien comprendre (vous avez au moins un bon repas).

On vous offre une place comme les autres, ni plus ni moins. A vous de faire comme tout le monde et personne ne vous fera des honneurs spéciaux ni ne vous traitera moins bien qu’une autre personne. Très agréable et très simple hospitalité.

Les fêtes ponctuelles communautaires

Il y a toujours au moins 3 ou 4 (ou même plus) occasions annuelles pour des fêtes des associations du village. Ce sont des fêtes ponctuelles qui se limitent à une demi-journée ensemble avec un grand repas. Au contraire de LA fête du village qui dure au moins 3 jours et 3 nuits. On en parlera plus loin.

Les deux associations culturelles du village

Ces fêtes ponctuelles sont organisées chez nous par les deux associations culturelles du village. DEUX ? Pour un village de quelque 100 ou 200 habitants et dont beaucoup sont âgés ? Eh oui, il y a du “Clochemerle” ici aussi. DEUX cafés actifs, DEUX associations et donc DEUX centres culturels. Et pas des petits ! Des salles et des cuisines dont ne rougirait pas une petite ville en France.

Et ce sont des dissensions que je n’ai jamais comprises et surtout pas essayé de comprendre, mêlant des histoires de diocèse, de politique, d’hommes et autres frictions. Mais soyons honnêtes, des dissensions mais pas la guerre. On alterne les fêtes organisées par l’un ou l’autre, on les fréquente aussi, on se dit bonjour et plus mais..quotidiennement on ne va QUE dans SON café ! C’est ainsi !

Autre point très important : Ces centres culturels imposants et superbes, ils les ont construit eux mêmes bien sûr. Financé et construit ! De A à Z ! Sans subventions, sans appel d’offre, juste eux et leurs envies de se retrouver ensemble. Certes ces constructions ont été faites 20 ans auparavant quand le village vivait mieux, quand il y avait des hommes forts et valides, encore jeunes. Mais ils n’étaient pas non plus très nombreux quand je vois les photos des bâtisseurs. De vrais portugais !

Mais dans ce village de Vergao, ces temps plein de vitalité sont finis, les jeunes sont tous partis travailler en ville. Ils reviennent souvent mais l’élan communautaire est réduit aux jours de fêtes.

La fête c’est ensemble !

Même dans ce village si petit, si “vieux”, une fête, quelle qu’elle soit, de Noël ou pour un autre prétexte, ça se fait tous ensemble, par soi-même. Aménagement, apport des aliments, cuisine, service, musique, vaisselle. Tout s’organise ensemble et sans aide extérieure. On sait tout faire et tous travaillent. Les femmes font l’essentiel bien sûr. Il y a du “macho” dans l’air.

Fêtes au Portugal

SAUF pour le JOUR DES FEMMES ! Alors ce jour, les hommes font tout, absolument tout ! Et j’ai travaillé aussi ce jour là. Il faut dire que l’association qui a organisé ce jour spécial a quelques membres plus jeunes, ne vivant d’ailleurs pas au village. Des hommes nouveaux, urbains, avec d’autres habitudes. Les plus vieux qui ne cuisinent jamais ont seulement surveillé les feux des barbecues. 🙂 Il ne faudrait pas exagérer non plus ! Et bon, c’est UN jour par an !

Mais quand même c’est tous ensemble, sans aide extérieure, sans chichi.

LA Fête du Village

Pour tous les villages, quelle que soit leur taille, il doit y avoir une fête annuelle. C’est la fête au Portugal, au pays natal, avec tous les expatriés, famille lointaine, parents et amis, qui reviennent au village. Fête qui se tient aux beaux jours, en été. Il y en a des milliers partout au Portugal.

Une fête de village, c’est au moins 3 jours et 3 nuits ! Avec la musique non-stop y compris la nuit. Nous avons apprécié la première fois et parfois fuit les autres fois, en tous cas certaines nuits.

Fêtes au Portugal

Vergao la fête la nuit

Des repas bien sûr, de la bière mais je n’ai jamais vu de personnes se tenir mal. De la musique portugaise à 100 % et des danses. Les tonalités, les rythmes sont portugais comme les danses qui se pratiquent en couple. Je ne les connaissais pas et il n’y a aucun mélange étranger, aucune musique ou danse moderne ou étrangère. C’est étonnant comme si tout ce qui se joue, chante ou danse ailleurs dans le monde n’existait pas. Il y a une réelle volonté et fierté d’être portugais.

Et il y a quelques stands pour jouer et gagner des bibelots. Tout ça décoré, aménagé par les habitants eux-mêmes bien sûr ! Plus bien sûr aussi, une messe du village.

Fêtes au Portugal

Fête à Vergao – Les boissons

 

Ce n’est jamais commercial, c’est la fête de tous, par tous

Et non, il n’y a pas de manèges extérieurs, de baraques à frites et sucreries commerciales. Encore une fois, c’est une fête entre les habitants et par les habitants. Pas un truc où l’on vient dépenser ses sous en simple consommateur. Rien à voir donc avec ces fêtes foraines comme en France. Peut-être qu’il y en a au Portugal par ailleurs mais LA fête du village c’est le village qui se la construit, qui l’anime et qui vit avec. Et il y a beaucoup de monde avec tous ceux qui reviennent au pays.

Je suis admiratif de cette autonomie et de ce dynamisme, dans TOUS les villages, même ceux qui vivotent. En France, j’ai vécu tous les étés dans un village qui à l’époque vivait encore bien avec des commerces actifs. Mais déjà dans ma jeunesse (donc il y a beaucoup d’années), la fête du village était commerciale et sans comparaison avec toutes celles que j’ai vu au Portugal.

Après il faut quand même dire un point curieux : TOUTES les fêtes au Portugal dans les villages sont identiques. Quand vous en avez expérimenté quelques unes, vous les avez plus ou moins toutes connu. De même les musiques et danses portugaises, agréables, sont aussi toujours les mêmes. Cela se vit bien mais c’est un peu sans surprise. Bref c’est là encore la tradition et on ne change rien. Il y a là du très bon et aussi quand même une certaine monotonie.

Les fêtes à la ville

Alors là c’est différent. Il y a un thème original comme un concours de soupe où chacun peut participer et gagner le titre de la meilleure soupe. Soupe traditionnelle cela va de soi, pas une soupe totalement originale. Restons portugais et local.

Car d’une manière générale, ces fêtes au Portugal des plus grandes villes (mais pas forcément des très grandes villes) sont des occasions pour montrer tout ce que les habitants savent faire : nourriture comme gâteaux, miel, vin et tout artisanat et toute production. Cela tient un peu de la foire agricole sans les animaux.

Par exemple à Serta, une spécialité “gastronomique” le Marinho et le Bucho, sortes de saucisse avec viande de porc, riz et menthe. Bon c’est spécial et pas très léger mais il en ont fait une grande fête, vraiment immense, avec des restaurants éphémères construits tout spécialement pour au moins 500 couverts ! Et de très nombreux stands. Plus musique, danse, la télé qui vient, etc.. Une émission TV très regardée le dimanche passe ainsi de ville en ville pour montrer la ville et le titre c’est “Somos Portugal“, “nous sommes le Portugal” ou “nous sommes portugais” ! Tous les dimanches une autre ville, avec tout ce que cette ville sait faire et propose. C’est très bon enfant, organisé mais très simple. Je les ai vu à Proença et on tourne ça dans la foule sans précaution particulière. En famille quoi !

Fêtes au Portugal

 

Le célèbre Maranho de Serta

Peu d’animaux sauf à Golega pour les 10 jours de fêtes et de foire aux chevaux. Lire ici l’article. Alors là, il n’y en a QUE pour les chevaux. Et c’est un peu plus commercial même si les chevaux, c’est la vie et le coeur même de cette toute petite ville.

Et puis il y a les fêtes traditionnelles comme à Tomar la Fête des Tabuleiros. Seulement tous les 4 ans, vu l’énorme effort que cela représente car, là encore, ce sont les habitants qui font tout eux-même. Et qui défilent, etc..

L’organisation est toujours superbe

Ce qui m’a toujours frappé, à Proença comme à Serta ou ailleurs, c’est la fantastique organisation et les moyens mis en oeuvre. Comment font-ils pour construire et surtout payer des chapiteaux immenses, des tentes d’exposition vraiment immenses ? Probablement ces services extérieurs ne sont pas aussi chers qu’en France vu les salaires plus faibles. Mais je n’ai jamais vu dans de petite villes françaises de tels mises en scéne.

Et des détails remarquables comme ces bols à soupe créés et distribués gratuitement avec le carnet pour noter les exposants, les cuisiniers des soupes. Tout ça très beau, très moderne et super bien fait. Et localement !

Fêtes au Portugal

Pour choisir la meilleure soupe

Encore une fois, les fêtes au Portugal, c’est 10 fois moins commercial qu’en France, ce n’est pas du tout fait pour des touristes mais seulement pour les gens du coin, fait et géré par eux-mêmes. Et c’est tout à fait PRO !

Je le répète dans tous mes articles : Au Portugal, la vitalité du peuple portugais est toujours présente et active avec le respect des traditions. Pas pour la galerie, pas pour les gros ou petits sous, juste pour la vie locale.

Enfin dernier point, valable pour toutes les fêtes au Portugal : La sécurité est totale, la foule est TOUJOURS tranquille, il n’y a jamais de resquilleurs, de disputes, et encore moins de personnes dont il faudrait se méfier, d’obligation de surveiller ses affaires. Même les enfants courent partout sans problème.

Fêtes au Portugal

Un autre monde, le Portugal !

 

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

maison au Portugal

Nos derniers articles

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

2 Commentaires

  1. Jean Marie

    Très bien votre commentaire sur les fêtes pouvez nous indiquer des villages
    Merci et bravo

    Réponse
  2. Yvan Marchetti

    Au Portugal c’est bon enfant , familial , on s’amuse…parce que c’est le but….En France ça se termine souvent mal parce que tous n’y vont pas pour s’amuser…le mélange des populations a multiplié les problèmes en tout genre.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!