La résilience du Portugal

par | 10 Juin 2022 | Caractéristiques Portugal

2.9/5 - (29 votes)

Résilience au Portugal? Qu’est ce que ça veut dire pour vous ?

Nous parlons souvent du Portugal avec son soleil, ses plages, son accueil et son excellente cuisine. Et tous ces points positifs méritent bien de choisir le Portugal pour s’y installer. Mais il y a plus et plus secret. Et plus important !

Je crois que personne sur les différents blogues ne parle de la résilience du Portugal. Alors nous allons en parler.

Nous définirons d’abord ce qu’est la résilience et plus intéressant encore ce qu’est l’anti-fragilité, un concept encore plus utile que la résilience.

Et nous allons voir que le Portugal est un pays en Europe tout à fait à part de bien d’autres pays européens pour des raisons bien précises. C’est un grand avantage pour vous.

maison avec piscine au Portugal

Définition de la résilience

Le mot de « résilience » est largement utilisé aujourd’hui dans tous les domaines. En psychologie, il désigne la capacité de surmonter un traumatisme et/ou de continuer à se construire dans un environnement défavorable.

Ce concept en psychologie concerne donc les individus mais nous allons ici parler ici de tout le peuple portugais et quand je dirais « Portugal » je voudrais dire “tous les habitants du pays”.

Donc la résilience du Portugal signifie que ses habitants, tous ensemble, seraient capables de surmonter les difficultés d’un environnement défavorable. Environnement signifiant toutes les conditions de vie aussi bien climatiques avec éventuellement des tempêtes, sécheresse, incendies, etc… mais nous aussi toutes les conditions économiques, sanitaires, sociales.

Bref que le peuple portugais serait capable de traverser toutes les épreuves possibles sans trop de dommage et de continuer à construire (on sait bien qu’ils construisent toujours de toute façon 🙂 ), de survivre et de vivre bien. Quoiqu’il arrive. Vous voyez qu’on arrive à des notions précises qui peuvent vous concerner et que tous les peuples ne savent pas réaliser.

Définition de l’anti fragilité

Wikipédia nous dit: « L’antifragilité est une propriété des systèmes qui se renforcent lorsqu’ils sont exposés à des facteurs de stress, des chocs, de la volatilité, du bruit, des erreurs, des fautes, des attaques, ou des échecs. C’est un concept développé par le Professeur Nassim Nicholas Taleb dans son livre Antifragile.”

Nassim Taleb

 Ce concept dépasse la résilience en ce que le Portugal, le peuple du Portugal, s’il est antifragile, non seulement pourrait résister à des facteurs de stress, des chocs même très importants mais en plus se renforcer et devenir plus solide encore. C’est donc encore mieux que résister simplement, c’est s’améliorer dans les difficultés. Et ça, c’est encore plus rare !

Pourquoi est ce important?

Pourquoi est ce important de se demander si un pays, ici nous parlons du Portugal, est résilient et même anti-fragile ?

Normalement si vous me lisez, c’est que vous pensez vous établir et vous installer au Portugal ou que vous y êtes peut être déjà résident. Il est donc très important de connaître les capacités de votre pays d’adoption en cas de gros problèmes.

Car n’oubliez pas que vous y serez un expatrié donc une personne moins ancrée, moins solide que dans votre pays natal. Ne serait ce que parce que vous n’en avez pas toutes les habitudes, la totale capacité de la langue, les relations, etc.. Nous sommes toujours plus fragiles à l’étranger, je l’ai vécu bien des fois. Même si c’est au Portugal que je me suis senti le plus “à la maison”.

Plus important encore aujourd’hui

Mais si j’en parle aujourd’hui ce n’est pas simplement par vague curiosité, c’est parce que l’on sait très précisément que les temps à venir vont être compliqués. Et le mot “compliqué” est un mot très faible parce que de nombreuses personnes intelligentes et importantes parlent de choc, de tempête, de très grosses difficultés. Je les détaillerai un peu plus loin.

Donc si vous prévoyez de vous installer dans ce pays qui vous est quand même un peu étranger, il est extrêmement important aujourd’hui, en prévision de ce qui pourrait arriver, de savoir si ce pays est résilient et même capable de s’améliorer dans les difficultés.

Que peut-il arriver demain?

De très nombreuses personnes signalent que l’inflation a considérablement augmentée et va très certainement continuer à augmenter. Cela signifie que le coût de la vie, dans tous les domaines, va augmenter considérablement, nettement plus que les revenus de la plupart des personnes.

That hurricane is right out there down the road coming our way,” the JPMorgan Chase CEO said at a conference sponsored by AllianceBernstein Holdings Wednesday. “We don’t know if it’s a minor one or Superstorm Sandy. You better brace yourself.” Un “hurricane” c’est un typhon, un ouragan puissant, étendu et qui dure un certain temps. Pas une simple tempête ou une tornade éphémère. C’est immense !

Résilience du Portugal

En parallèle les taux bancaires vont augmenter, rendant des crédits plus chers, donc ralentissant certainement les productions économiques. Aux US mais c’est pareil en France, “Une enquête auprès des responsables financiers des entreprises a révélé que 100 % d’entre eux s’attendent à ce qu’une récession commence dans les mois à venirLire ici en Anglais, traduisez avec Google traduction.

Au total on arrive à une prévision probable du pire des pires situations économiques qui s’appelle la stagflation : c’est à dire une hausse des prix et des pénuries en même temps.

Bill Bonner écrit sur cette tempête : ” Nous nous approchons de la décision du siècle. Il n’y a que deux choix réels qui se présentent à nous.  D’une manière ou d’une autre, cette économie de pacotille va exploser. La question est donc de savoir si la Fed la fait exploser en stoppant l’inflation maintenant. Ou si elle laisse l’inflation se déchaîner et que tout explose plus tard. Dans tous les cas, les temps seront durs – avec des actions, des obligations et des biens immobiliers qui s’effondrent… et probablement des émeutes, et peut-être même une révolution.”

On peut penser aussi qu’il y aura des bouleversements climatiques avec une augmentation des températures. C’est moins sûr et de toute manière beaucoup plus lent que le choc de l’inflation.

Je pourrai décrire en long et en large ce que des gens plus importants que moi prévoient mais ce qui est certain c’est que les conséquences seront de gros désagréments (mot très faible) pour la majorité de la population des pays européens, du monde entier probablement. En conséquence une très mauvaise humeur globale, avec de très nombreuses personnes rencontrant de très grosses difficultés dans la vie courante.

Nous sortons de 20 ans d’argent pas cher et de 11 ans d’argent gratuit. Attachez vos ceintures, cela va tanguer fort. Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !” Charles SANNAT lire ici tout l’article.

Conséquences de l’inflation

D’abord quelques détails. L’inflation ne se remarque pas tout de suite car les prix peuvent rester les mêmes mais les quantités diminuent.

Moins de sel mais surtout moins de lardons !

Je ne parle même pas d’un manque total de nourriture, d’énergie, de pénuries très graves. Des famines, des effondrements peuvent arriver dans des pays très fragiles, comme le Sri Lanka actuellement et d’autres pays qui vivent déjà dans un grand déséquilibre. Exemple de pénuries d’électricité graves au Pakistan. Mais on les prévoit aussi en France pour cet hiver et c’est le journal Les Echos très sérieux qui le dit aujourd’hui.

Je ne fais que répéter ce que beaucoup disent, en dehors bien sûr des médias “normaux” qui eux ne disent plus que la parole anesthésiante du gouvernement, surtout avant de élections, n’est ce pas ?

Lire ceci qui est bien pertinent ! “Les prochains mois seront décisifs et quel que soit le parlement issu de la parodie démocratique qu’on va nous jouer, vous pouvez être sûr que nous allons tous avoir un hiver difficile. Les efforts entrepris actuellement par la caste au pouvoir nous garantissent quasi-mécaniquement que nous allons avoir froid et faim, que tous les services publics vont continuer à se détériorer comme jamais mais au moins, les impôts tourneront à plein régime.”

Je parle donc simplement d’une vie qui peut devenir plus difficile pour la population des pays européens. Pays qui sont habitués à un grand confort de vie, une vie très facile depuis des décennies. Pays européens qui ne sont absolument pas préparés au choc très probable qui arrive.

Pour simplifier les choses ce qui risque d’arriver en Europe, ce sera de gros troubles civils, des protestations bien plus fortes que les habituelles grèves (qui ont déjà commencé d’ailleurs dans les hôpitaux français). Pas temporairement mais pour les années qui viennent !

La sécurité est déjà un problème en France, elle va devenir un énorme problème quotidien. Nous avons certainement du mal à l’imaginer.

Je le peux davantage, j’y suis plus sensible, ayant vécu dans d’autres pays d’Asie comme les Philippines où la sécurité globale n’existe pas. Je sais ce que ça donne : Dormir avec un 9mm sous le lit plus les fenêtres grillagées plus les rondes du gardien dans une enclave protégée, ne pas porter de collier ou bagues dans la rue, ne pas protester même si on est dans son droit parce que l’autre est peut-être armé et tirera en panique, etc..

Bref les même conseils qu’on donne dans le 93 depuis quelque temps et ce n’est pas amusant du tout. Vous avez vu au Stade de France ! Cela arrivera ailleurs que des foules débordent tout service d’ordre.

L’insécurité c’est très souvent le vol. Déjà là bien souvent mais qui peut terriblement s’aggraver.

Alors cette résilience au Portugal ?

Et bien au Portugal il y aura les mêmes problèmes d’inflation, d’augmentation du coût de la vie, les mêmes grosses difficultés pour la population en général. Aucun pays n’y échappera mais ce qui compte ce sera la réaction des peuples. Et je pense que le peuple portugais encaissera le choc dans le calme et la solidarité.

Car la grande différence par rapport à la plupart des pays européens, c’est que le Portugal a été habitué pendant des années à des situations de pénurie et de débrouille pour survivre dans des conditions difficiles.

Portugais en France

Et je ne parle pas de situations relativement temporaires comme la France, l’Europe en a connu pendant la dernière guerre. Je parle des décennies encore récentes pendant lesquelles le Portugal a été pauvre, considérablement en retard sur l’Europe, et même soumis à la dictature Salazar.

Le Portugal a été façonné par ces années, ces très longues années de pauvreté voire de misère et cela a structuré le peuple portugais. Qui est devenu extrêmement résilient.

Contrairement à la France et les autres pays européens, ces années sont récentes. Le Portugal n’a pas vécu les “trente glorieuses” années de boom économique pendant lesquelles la vie était si facile en Europe.

C’est de là que vient la très forte homogénéité du peuple portugais, partageant la même religion et même le goût du football, privilégiant les relations familiales et locales. C’est de là aussi que viennent la survivance très présente au Portugal des traditions de tous ordres, culinaires et artistiques.

Et ce peuple est capable de révolution (et même d’une dictature) sans quasiment verser le sang. Dans un certain calme malgré la colère et les difficultés.

Autarcie au Portugal

Je vois bien à Vergao qu’un petit village parmi plein d’autres est toujours capable, aujourd’hui même, de vivre dans une relative autarcie, de cultiver fort bien des jardins merveilleux et productifs , d’élever des animaux (poules, porcs, lapins, canards, etc..) qu’ils mangent (et tuent) eux-mêmes, de produire l’huile et le miel. Et partout leur vin !

J’ai des voisins qui possèdent tout ce qu’il faut pour survivre et c’est loin d’être rare au Portugal.

La résilience du Portugal c’est ce peuple qui est toujours encore habitué à vivre avec peu de choses et à produire pour eux-mêmes ce dont ils ont besoin. Et j’ajouterai habitué à le partager dans la famille d’abord, avec le village, avec les voisins.

Il y a quelques lieux en Europe un peu reculés qui vivent encore comme cela mais tout un pays, toute une population ? Je crois qu’il n’y a qu’en Portugal.

Sécurité au Portugal

Ce qui est encore plus important que l’autarcie alimentaire, c’est cette homogénéité sociale. Il y a très peu de tensions sociales et les gens peuvent se tenir les coudes ensemble dans les difficultésL’accueil portugais si réputé est la face apparente actuelle de cette solidarité. C’est une valeur que les portugais se plaisent à cultiver tout à fait ouvertement. J’en ai souvent parlé ici par exemple.

Réfléchissez : Est ce que vous pensez que ce sera ainsi en France avec les difficultés qui arrivent ? Personnellement j’ai déjà répondu,  ça ne le sera certainement pas car ce n’est déjà pas là. Que pensez-vous de ces agressions déjà présentes ? Assassinats de personnes âgées, Médecin tué dans la rue devant ses enfants, etc.. Chaque jour et dans le plus grand silence des médias.

Alors imaginez avec EN PLUS une grosse, très grosse crise économique !

Au Portugal aujourd’hui il n’y a pas ces problèmes. Il y a toujours quelques drames mais on dit souvent que la plupart du temps le criminel est malheureusement dans la famille. Allez à Golega avec 100 000 personnes à la fête du cheval en Novembre, vous n’y verrez aucune agression et en fait quasiment aucune police. J’en avais été très étonné la première fois que j’y suis allé. ” Tout le monde, à jeun ou saoul, se tient bien. L’atmosphère est calme. Il y a là un peuple sage qui est uni, homogène aussi. Il est vrai qu’il n’y a ici pas de tensions sociales. Pourquoi peuvent ils réussir cela au Portugal ? Ici tout se gère en parfaite autonomie, en gentlemen ! Pas quelques individus. Non ! Une foule entière, immense et pendant 10 jours !”

C’est ça l’anti-fragilité. Avoir réussi à survivre à des périodes aussi difficiles et en avoir fait un style de vie, une qualité reconnue et efficace même en temps plus faciles. Avoir résisté (parfois en s’expatriant avec réussite d’ailleurs) et amélioré considérablement la solidité sociale du pays. Là où d’autres peuples auraient commencé une décadence et il y en a tellement d’exemples.

Conclusion : Résilience au Portugal

Je sais faire un addition simple 1+1 = 2 !

Donc je sais additionner “Gros nuages noirs dans un futur proche” et “Résilience au Portugal” et le résultat est “ma sécurité future garantie” et de même si j’additionne “Gros nuages noirs dans un futur proche” et “insécurité grave actuelle en France, Belgique, ..” mon résultat sera “Très gros problèmes pour ma sécurité” !

Qu’en pensez-vous ? Ecrivez-moi vos commentaires et critiques. Et prévoyez vite pour vous votre sécurité !

💬 Une question ? Un commentaire sur cet article ? Cliquez-ici

maison au Portugal

Nos derniers articles

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez gratuitement :

✔︎ notre guide "Administration et fiscalité pour s'installer au Portugal"
✔︎ une fois par mois nos meilleurs conseils pour vivre au Portugal

16 Commentaires

  1. Danièle PORTALIER

    j’ai bien lu votre document et suis entièrement d’accord avec vous. Je pense que les Français sont incapables de faire face à un crise économique (ou autre)) il y a quelques années. Contrairement au Portugais, le Français est très individualiste dans tous les domaines et je dirais aussi très sans-gêne ne pensant qu’à son nombril et ceux sont exactement tous ces points, après plusieurs voyages de plusieurs mois en camping car, qui m’ont donné envie de vivre dans ce pays et aucunement pour des raisons financières mais plutôt pour la gentillesse des Portugais qui sont dignes. J’ai cependant remarqué que, effectivement, on se sent très en sécurité mais beaucoup de maisons ont des alarmes ou des grilles aux fenêtres, je n’en comprends pas la raison. je consulte aussi les annonces tous les jours et je constat deux choses : l’augmentation du prix de l’immobilier qui reste cependant plus bas qu’en France et la rapidité avec laquelle les maisons se vendent. Comme je vous l’avais déjà expliqué”, je suis entrain de vendre ma maison en FRANCE et dès la vente, nous filons au PORTUGAL pour chercher une maison en résidence secondaire et je ferais appel à vous le moment venu pour nous aider dans nos démarches car je suis entrain d’apprendre les bases de la langue(par respect pour les portugais) mais ce ne sera pas suffisant pour me débrouiller, loin de là, car les démarches sont compliquées quand on ne parle pas la langue. J’ai hâte de venir dans ce beau pays car je ne reconnais plus la FRANCE et ce qu’elle va devenir dans quelques temps m’effraie.

    Réponse
  2. PORTALIER

    Pensez-vous que l’immobilier va exploser comme en FRANCE ou au contraire, les prix vont baisser?

    Réponse
    • Jean

      Les prix ne vont pas baisser du fait de l’inflation certes mais surtout de la demande de sécurité des personnes venant du monde entier dans ce relativement petit pays. J’espère qu’ils ne vont pas trop exploser.

      Réponse
    • gasparoux

      serge Gasparoux
      Nous vivons au Portugal depuis p+de 5 ans et nous sommes enchantés,par la gentillesse des portugais,le calme,le sentiment de sécurité,sans avoir une présence policiere importante,mais tres efficace,le climat,nous habitons vers viana do Castelo,le plus au nord de la vote atlantique,proche de l’espagne,de la montagne,et un cout de la vie tres bas,surtout sur les marches presents partout, j’apprends le portugais car je demande la nationalité portugaise en fin d’année +de 6 ans de vie au Portugal..Beaucoup de gens parle francais et sont toujours disponible pour vous aider.
      En plus l’imposition on est limite a 10pour cent des revenus du privée, attention a respecter lea demande de statut RNH ,quand vous ins criver aux finances,ilfaut demander le guide pour l’obtention du statut,en francais.
      nous conseillons a tous merveilleux.nos amis de venir passer leur retraite dans ce pays

      Réponse
  3. De Spiegeleer

    Excellent article, avec une bonne analyse globale. Belge pensionnée, je vis au Portugal depuis 4 ans. J’ai fui la Belgique pour son insécurité galopante et sa taxation exorbitante. Ce que j’apprécié le plus c’est l’hospitalité portugaise et sa bienveillance. Je vis dans un petit village dans le centre et bien que ne maîtrisant pas bien le portugais les habitants font des efforts pour me comprendre et me corrigent gentiment. Mes voisins sont devenus des amis et m’offrent régulièrement des fruits et des légumes de leurs jardins. Quel bonheur.
    Dominique

    Réponse
    • SAGHDAOUI

      Une analyse bien cohérente et excellemment fondée .j’aimerais simplement ajouter que ce que vous dites s’applique aussi à certains pays qu’on appelle communément “en voie de développement ” , comme le Maroc , à titre d’exemple. Étant marocain moi même ayant passé toute sa vie dans ce pays ( je suis âgé de 56 ans ) et ayant une connaissance plus ou moins large de son histoire , de sa géographie , de sa population. …, je peux vous dire que les marocains sont un peuple qui , à force de traverser les crises
      économiques , politiques et climatiques les plus dures , a fini par développer dans ses gènes une certaine résilience et une certaine antifragilte qui le prédispose à défier toute expérience douloureuse éventuelle et ce , selon moi , pour deux bonnes raisons :
      La première est d’ordre confessionnel , constituant l’un des principes fondamentaux de la religion musulmane : c’est l’acceptation du Destin et de la fatalité , c’est une résignation de l’individu face aux événements qui le dépassent et sur lesquels il n ‘a aucun pouvoir . Cette acceptation implique la patience , qualité indispensable pour pouvoir résister et continuer.
      La deuxième est relative à l”échelle des valeurs de ce peuple et en particulier à la valeur de la solidarité et de la famille , deux fondements essentielles dans notre culture et notre société.

      Réponse
      • Jean

        Il y a sans doute du vrai dans ce commentaire mais il y a deux différences immenses entre ces deux pays, la condition féminine et la démocratie. Personnellement je ne peux pas du tout ranger ces deux pays au même niveau, y compris pour la sécurité. J’ai de gros doutes sur la stabilité du royaume marocain et sur son respect du peuple marocain.

        Réponse
  4. Martine Copé

    Bonjour Jean-Claude,
    Je suis toujours aussi fidèle à la lecture de tous vos articles très riches en informations sur le Portugal. Ce pays que j’affectionne particulièrement pour être d’origine portugaise par mon père dans la région de Porto. Depuis 5 ans je vais régulièrement passer un séjour dans le nord du Portugal et j’ai très envie d’aller m’y installer et encore plus aujourd’hui avec tout ce qui se passe en France et dans la plupart des pays européens, je dirais même que nous sommes entrés dans une atmosphère de folie mondiale avec toutes les conséquences que pourrait subir la population .
    Avant et pendant la crise COVID, nous sommes dans un mouvement très pernicieux voire toutalitaire à l’insu du peuple qui se laisse manipuler. Je suis vraiment consternée par ce qui arrive et sur ce qui nous attend.
    Avec mon compagnon nous allons à nouveau sur Porto passer un séjour d’un mois pour des vacances et je vais voir les possibilités d’une location our nous installer au Portugal
    Merci encore pour ce que vous faites pour nous informer
    Bien sincèrement
    Martine

    Réponse
  5. MALAROCHE Jean-Pierre

    Merci pour votre article que je partage .Lorsque je fais une analyse identique ici en France ,je passe pour un fameux facho d’extrême droite ,mes ex amis me tourne le dos ! Alors; je vends mon bien ici et j’arrive bientôt chez vous
    Dans mon quartier il y avaient des Portugais expatriés et j’ai pu apprécier les qualités multiples de ces gens.J’apprends le portugais afin de mieux m’intégrer . Je suis nostalgique de la France des années 50 et 60 même si c’était dur .Le
    Portugal me rappelle ces années de bonheur .J’arrive dans quelques jours pour trois semaines , afin de visiter ce pays une première fois .
    Je prendrais certainement contact avec vos services .
    Cordialement Jean-Pierre

    Réponse
  6. jean-jacques challiol

    Je suis aussi un fidèle lecteur de Charles Sannat.
    Vous avez totalement raison.
    Et lui aussi.
    Depuis 2 ans je suis dans la dynamique de migrer au Portugal mais il m’est difficile de persuader mon épouse très attachée à sa belle maison d’hôtes de Carry le rouet…..
    On prend du retard.
    Mais je me persuade que “mieux vaut tard que jamais” !
    Encore merci pour vos analyses.

    Réponse
  7. Jean Luc m. Cabret

    Bonjour
    Votre analyse est juste est parfaite , mon propos étant résident à Lisbonne depuis 2016 , apres une vie professionnelle entre l’Angleterre, puis le Maroc , un peu du nord de l’Etat de New-York et depuis 1984 dans l’Arc Antillais.
    Le principe de décider de vivre en d’autres lieux que ledit ” village de famille ” implique dans son soit cette idée fondamentalement de ce construire soit même, il n’y a que dans cet quête que notre vie est différente car riche émotionnellement
    Évidemment de mon peu de vue l’attachement à un bien immobilier n’a intellectuellement et surtout émotionnellement aucun sens , car c’est dans le changement et la construction au contact avec d’autres peuples et donc d’autres cultures que l’on reste positif et donc que l’on conserve un bel équilibre de vie .
    Donc par rapport à ce que nous sommes il n’est jamais trop tard pour prendre un ’’ virage à 360° ” dans son existence……. la notion d’argent étant nul et non à venue…… car pour l’avoir vécu on est en fonction de son soit à ” un instant T ” aussi heureux dans un petit appartement dans un centre ville vivant et culturellement ouvert qu’être dans une grande propriété avec piscine.
    Le tout est de faire ses choix de vie au bon moment.
    Une dernière tranche de vie au Portugal est l’une de ces belles options .
    Jluc m.

    Réponse
  8. DUGRE Jean Marie

    Bonjour Jean Claude ;

    Je suis sensible et réceptif à ce message qui est certes une parfaite vision de la situation qui puisse nous arriver et dont les actions sont déjà notable seuls les “endormis” en font encore abstraction … Comme vous le savez nous sommes dans la phase de préparation pour vous rejoindre dans ce beau pays où résilience, solidarité et union sont force de vie et survie . Hélas je crains que ce pays d’accueil ne puisse accueillir tout le monde !! mais puisse aussi servir à cette humanité en désuétude pour rétablir un peu de bon sens … A bientôt je le souhaite Jean Marie

    Réponse
  9. Cristina FIALHO

    Malgré tout le beau portrait fait du Portugal, il y a un gros problème qui se pose.
    La santé!!! Les hôpitaux ne sont pas au top malheureusement!!
    Pour se soigner bien, tout est payant. Alors,où est le bénéfice d’une vie tranquille?

    Réponse
    • Jean

      Pas vraiment d’accord. Les retraités français ont la Sécu Publique portugaise gratuite en même temps que la sécu française et pour pas grand chose de pris sur le ur retraite. Et c’est déjà bien avec des “Centro de Saude” ouvert souvent 7/7 24/24. Ce sont de bons services d’urgence locaux. Et puis les soins sont corrects. Ensuite on peut s’offrir des services privés en payant car il n’y a pas de monopole de la Sécu donc la concurrence peut jouer. Personnellement je trouve beaucoup, beaucoup mieux.

      Réponse
      • EMERIC

        Comment cela se passe t il quand on n est pas retraité français et que l’on ne peut donc pas bénéficier des soins au Portugal via la sécu française

        Réponse
        • Jean

          Il faut prendre une assurance privée et comme il y a libre concurrence on peut trouver facilement et à prix correct. ici pas de monopole de la Sécu.

          Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!