Comment faire son inscription CFE au Portugal ?

Pour les français s’ouvre une autre possibilité en plus du système de soins SNS, la CFE.

Cette caisse liée à la Sécu normale est faite à priori pour des expatriés à court terme et partout dans le monde. Parfait pour des salariés qui s’exilent par exemple non limitatif en Chine, Egypte ou USA quelques années et qui reviendront au pays ensuite.

Cela peut être plus cher que le SNS et même les assurances privées mais si vous avez des soins actuels pris en charge en France et peut être le désir de continuer à être soigné parfois en France, à y revenir ensuite, c’est une bonne solution pour maintenir la continuité.

Comprendre la CFE

Dans ce cas, avant de partir de France, il est conseillé d’adhérer à la CFE (caisse des français à l’étranger), cela vous permettra d’être remboursé des soins dans le privé au Portugal, sur la base des tarifs de la sécurité sociale française.

La CFE couvre les risques maladie-maternité-invalidité, accidents du travail et maladies professionnelles, vieillesse.

Spécificités de la CFE

  • Proportionnel aux revenus
  • Ne dépend pas de l’âge

  • Ne dépend pas de problèmes de santé connus
  • Hospitalisation : tarif APHP -30% sauf convention
  • Pharmacie : 65% des frais réels

Très Important : L’adhésion est automatique si la demande est réalisée dans les 2 ans suivant le départ de France, ou suivant la notification de la retraite.

Si la demande est réalisée après 2 ans, vous êtes redevable d’un paiement d’un droit d’entrée rétroactif de 2 ans de cotisations.

Vous êtes pris en charge à la date d’adhésion si vous la souscrivez dans les 3 mois suivants le départ de France. Sinon vous serez pris en charge 7 mois à compter de votre date d’adhésion.

Dans la pratique les remboursements sont faibles donc à compléter d’une mutuelle spécialisée et la CFE est chère. 
C’est une solution si vous êtes sujet à des maladies longues actuelles ou à leur possibilité.

Les cotisations CFE

Si vous êtes retraité, les cotisations sont prélevées sur vos pensions de retraite, sinon vous payez une cotisation trimestrielle. Les cotisations au CFE est de 4,2% sur l’ensemble des pensions obligatoires, avec un minimum de 231€ par mois. Cette cotisation vient s’ajouter à la cotisation que la sécurité sociale française prélève déjà.

Selon votre situation, les cotisations varieront, voici un lien qui vous permettra d’avoir des détails sur les cotisations, les prises en charges : https://www.cfe.fr/pages/assurances/particuliers/retraite/maladie-maternite/cotisations.php

Il faut savoir que les remboursements CFE se font sur la base des remboursements de la France et non du Portugal. Or les prix des consultations sont différents d’un pays à l’autre.

Quelles sont les conditions d’adhésion à la CFE ?

Les conditions d’adhésion varient selon votre activité professionnelle :

RETRAITÉ

  • vous êtes de nationalité française, ou ressortissant d’un État appartenant à l’Espace Économique Européen sous réserve d’avoir été affilié à un régime français de sécurité sociale avant l’expatriation,
  • la(les) retraite(s) dont vous êtes titulaire auprès d’un ou de plusieurs régimes de base français, a(ont) été calculée(s) avec, au total, un minimum de 20 trimestres,
  • vous n’exercez aucune activité professionnelle,
  • votre lieu de résidence est à l’étranger ou dans les Territoires d’Outre Mer.

SANS ACTIVITÉ

  • Etre de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen (y compris la Suisse) précédemment affilié à un régime français de sécurité sociale ;
  • Ne pas exercer d’activité professionnelle ;
  • Résider à l’étranger ; les frontaliers qui résident en France mais travaillent hors de France sont exclus.

NON SALARIE

  • Etre de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen (y compris la Suisse) précédemment affilié à un régime français de sécurité sociale ;
  • Exercer une activité non salariée à l’étranger ou dans les TOM ;
  • Résider à l’étranger ; les frontaliers qui résident en France mais travaillent hors de France sont exclus.

SALARIE

  • Etre de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de l’Espace Economique Européen (y compris la Suisse) précédemment affilié à un régime français de sécurité sociale ;
  • Exercer une activité salariée à l’étranger ou dans les TOM ;
  • Résider à l’étranger ; les frontaliers qui résident en France mais travaillent hors de France sont exclus.

Les formalités d’adhésion

Afin d’adhérer à la CFE, vous devez remplir un bulletin individuel d’adhésion, que vous pouvez télécharger https://www.cfe.fr/pdf/particulier/adhretraite.pdf ou commander https://www.cfe.fr/pages/publications/commande_document.php

  • N’oubliez pas de joindre tous les documents exigés (afin de ne pas retarder la prise en compte de la demande) et envoyez le tout à : CFE – 160 RUE DES MEUNIERS – CS 70238 RUBELLES – 77052 MELUN CEDEX – France
  • Dès l’enregistrement de votre adhésion, vous recevrez une notification précisant le ou les risque(s) au(x)quel(s) vous avez souscrit.

Quand adhérer ?

Vous pouvez adhérer à la CFE dans un délai de 2 ans suivant votre départ de France ou de la date d’effet de la retraite de base française. Au-delà de ce délai, vous devrez payer des frais d’adhésion (rétroactivité de cotisations) dont le montant correspond au maximum à 2 ans de cotisations.

Toutefois, il est conseillé d’adhérer dans les 3 mois suivant votre départ de France pour ne pas retarder votre droit aux prestations. De plus, dans ce délai, vous n’aurez pas à remplir de questionnaire médicale.

Sachez que votre adhésion est prise en compte à partir du 1er jour du mois suivant la réception de votre demande.

Informations sur la CFE

  • Cotisations de 4,2% sur les pensions obligatoires avec un minimum de 231€/trimestre
  • Ne dépend ni de problèmes de santé, ni de l’âge
  • Est proportionnel aux revenus
  • Hospitalisation : -30% tarifs APHP (sauf convention)
  • 65% des frais réels de pharmacie
  • Pas de rupture entre votre statut en France et celui d’expatrié
  • Vous restez couvert par la Sécurité sociale en France et au Portugal

Est-ce intéressant sans mutuelles complémentaires ?

Exemple : Une consultation chez un spécialiste vous coûte 80€ dans un établissement privé. Mais la CFE ne vous rembourse que sur la base de 23€ (qui est la base du remboursement de la sécurité sociale) à 70%, ce qui fait donc 15,10€, Il vous restera un total de 64,90€ à payer.

En effet, il reste tout de même une somme importante à payer. Voilà pourquoi plusieurs mutuelles complémentaires ont signé des partenariats avec la CFE, afin que vous puissiez bénéficier de couvertures complémentaires.

Pour connaître en détails les conditions d’adhésion selon votre activité professionnelle, cliquez ici http://www.cfe.fr/pages/assurances/particuliers/pourquoi-choisir-CFE.php

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!