Comment faire le transfert de Sécurité Sociale au Portugal ?

Vos caisses vont prélever une cotisation Sécurité Sociale en France.  Et cette cotisation va payer votre cotisation à la sécurité sociale de base portugaise, appelée SNS Serviço Nacional de Saude.

Je dis « de base » parce que contrairement à la France, il y a tout à fait officiellement des systèmes d’assurances de santé privées. Et vous prendrez probablement une autre Assurance Santé Privée.

Comment faire pour que le Portugal vous inscrive dans la Sécu de base portugaise, le SNS ?

Il vous faut un document émis par votre caisse CARSAT, le formulaire E121/S1.

Vérifiez quand même avec votre caisse de base.

Ensuite avec ce document vous pouvez aller à votre caisse locale au Portugal, Segurança Social et vous y faire inscrire. Parfois un peu difficile s’ils ne l’ont jamais fait et ne parlent pas français ni anglais. Il faut les NIFs des personnes à inscrire, les données administratives de base dont le certificat de résidence.

Vous devez avoir un N° de Sécu Publique portugaise. Et tout le monde dans la famille aussi, enfants compris, chacun le sien.

Comprendre le SNS

Au Portugal, les services et institutions publics chargés de la prestation des soins de santé sont couvert par le SNS (service National de Santé). C’est un système de prévoyance universel et général accessible à tous sans aucune distinction.

Les soins médicaux sont pris en charge et vous ne serez redevable que d’un ticket modérateur :

  • 2,70€ pour les hôpitaux départementaux et centres de santé
  • 4,10€ dans les hôpitaux spécialisés
  • 8,50€ pour une urgence à l’hôpital

Les remboursements des médicaments varient entre 20% et 100% selon la pathologie.

Quelles entités sont intégrées au SNS ?

Toutes les entités publiques qui fournissent des soins de santé tels que : les regroupements de centres de santé, les hôpitaux (publics ou privés) et les unités sanitaires locales

Quelles démarches faut-il faire ?

  1.  Avant de partir

Avant de partir de France, vous devez informer votre caisse d’assurance maladie de votre nouvelle adresse et demander le formulaire E121/S1. Ce document vous permettre de vous inscrire à la sécurité sociale portugaise (Segurança Social) sans payer de cotisations.

Si vous ne l’aviez pas et êtes déjà résident, Il semble qu’on puisse l’avoir pour tous les résidents à l’adresse :

CNAV de Tours : Service DAE, 15 avenue Louis Jouhanneau,31078 Tours Cédex 2

            À savoir : En tant que retraité français, la sécurité sociale française prélève directement sur votre retraite de base 3,2% et sur votre retraite complémentaire 4,2%. Cela vous permettra de conserver à vie vos droits à l’assurance maladie en France (dans le privé et le public) que ce soit pendants vos séjours temporaires ou votre retour définitif.

  1. Sur place

Une fois installée, vous devez vous rendre à la « Segurança Social » (la sécurité sociale) pour vous y inscrire (avec le formulaire E121/S1) sans avoir à payer de cotisations.

A présent, rendez-vous au centre de santé le plus proche de votre domicile, ou a loja do cidadão avec les documents suivants :

  • Un document d’identité valide (carte d’identité ou passeport)
  • Votre carte de bénéficiaire de la sécurité sociale
  • Un document prouvant votre résidence (facture, contrat de vente ou location, attestation de résidence)

Le centre de santé ou la « loja do cidadão » émet une carte d’utilisateur du SNS (Cartão de Utente SNS) à votre nom et vous donnera également le nom de votre médecin de famille. Grâce à cette carte, vous pourrez donc accéder au soins de santé public en ne payant qu’un ticket modérateur.

Quand faut-il le faire ?

Dès votre arrivée au Portugal et une fois que vous ayez regroupé les documents nécessaires. Sinon, en attendant, il est conseillé de se munir de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), qui atteste de vos droits à l’assurance maladie.

Le Centro De Saude 

Puis vous devez trouver votre Centre de Santé local. C’est une sorte de dispensaire, petit système d’urgence local. De fait très pratique parce qu’il y a un docteur de permanence et des infirmières.

Comment savoir quel est mon centre de santé ?

Votre centre de santé est rattaché à votre domiciliation, vous pouvez demander à la « junta de freguesia » (la « mairie » du quartier) où se trouve le centre de santé de votre quartier.

Ouvert souvent tôt (8H)  jusque très tard (minuit). C’est donc très pratique pour les petites urgences qui demandent une piqure, un aérosol (asthmatiques), un pansement, une vaccination. Le docteur ET l’infirmière pour les soins sont sur place. Pas besoin de partir ailleurs, voire pas besoin d’acheter les produits. Gratuit totalement pour les enfants.

Un peu chargé parfois de personnes âgées dans la salle d’attente mais en urgence le tri vous fait passer de suite. Si votre urgence est grande et sérieuse ils vont vous envoyer en ambulance vers un plus grand centre d’urgence.

Vous devez vous y inscrire avec votre N° de SNS et obtenir un N° de patient, N° Utente et normalement un docteur référent. Quoique vous êtes pris quand vous venez à l’improviste par le docteur de garde.

Vos 3 numéros au Portugal

Au Portugal, vous avez ainsi 3 numéros très importants que les portugais ont sur une carte de citoyen.

Le N° NIF, le N° SNS, le N° Utente !

Peut être peut on avoir cette carte aussi, je ne sais pas encore mais vous pouvez vous la faire. Gardez bien aussi votre Certificat de Résidence, très important.

Fonctionnement du système de santé et du parcours de soin au Portugal

Puis-je aller voir un spécialiste avant de le demander à mon généraliste ?

Le Portugal a opté pour un système de « gate-keeping », c’est-à-dire que les patients doivent d’abord avoir eu une consultation avec le médecin de famille pour être redirigé vers un spécialiste. Si vous décidez d’aller ailleurs de votre propre chef, il faudra payer l’intégralité de votre poche.

Comment avoir un médecin de famille

Lors de votre inscription au centre de santé de votre quartier de résidence, un médecin de famille vous sera attribué à ce moment là. Attention, vous ne pouvez pas choisir votre médecin. Cependant, il est possible que dans certains centres de santé, une liste de médecins vous soit proposée.

Peut-on changer de médecin de famille ?

Oui, vous pouvez changer de médecin de famille, pour le faire il vous suffira d’adresser une lettre par écrit, expliquant votre souhait de changer de médecin de famille, dûment justifiée, adressée au Directeur du Centre de Santé. Ce dernier se chargera d’accepter ou non votre requête.

De leurs côtés, les médecins peuvent accepter ou refuser l’inscription d’un patient dans sa liste, avec justificatif, également adressé au Directeur du Centre de Santé.

Toute ma famille doit-elle avoir le même médecin de famille ?

Il est conseillé que tous les membres de la famille aient le même médecin. Cela permet une meilleure compréhension des problèmes touchant la famille- Plus le travail du médecin sera efficace, plus la relation médecin-patient sera satisfaisante. Cependant, ce n’est en aucuns cas obligatoire.

Les soins dentaires ne sont que très peu remboursés par le SNS. La majorité des habitants ont dut souscrire à une assurance complémentaire. Il existe également les chèques dentaires, mais ces derniers ne sont attribués qu’à une certaine partie de la population

Les chèques dentaires

Les chèques dentaires ont été crée par le Ministère de la Santé dans le cadre du Programme National de la Promotion de la Santé-Buccodentaire (PNPSO). Ils ont été crée afin de fournir des soins dentaires – qui peuvent être fournis dans n’importe quelle clinique ou cabinet dentaire adhérent – à 5 groupes de la population :

  • Les femmes enceintes en vigilance pré-natal au SNS
  • Les personnes âgées – uniquement les bénéficiaires du Complément solidaire (Complemento Solidário) qui sont suivis par le SNS
  • Jeunes de moins de 16 ans qui sont dans l’enseignement publique
  • Enfants avec besoin spécifiques
  • Les personnes séropositives (qui n’ont pas fait de traitements depuis 2 ans)

Chaque chèque-dentaire a une valeur de 35€

Le nombre de chèques dentaires par an, changent selon la situation :

Femmes enceintes :  Un maximum de 3 chèques par an

Enfants et Jeunes :    jusqu’à 10 ans = 2 chèques par an

Jusqu’à 16 ans = 3 chèques par an

Personnes âgées :     Un maximum de 2 chèques par an

Comment bénéficier des chèques dentaires ?

Pour avoir droit aux chèques dentaires, vous devez prendre d’abord rendez-vous avec votre médecin de famille, pour qu’il puisse vous donner le premier chèque et ainsi vous enregistré comme tel.

Une fois que vous avez en votre possession votre chèque, il ne vous reste plus qu’à choisir dans une liste d’adhérent, votre médecin. Vous pouvez retrouver la liste ici : https://www.saudeoral.min-saude.pt/pnpso/public/proAderentes.jsp

Quelles sont les traitements pris en compte ?

Les traitements pris en comptent par les chèques dentaires sont des traitements préventifs : restaurations, dévitalisations, extractions, grattage et redressement des racines.

Cependant, les chèques paient pour les traitements que le dentiste juge nécessaire, à condition qu’ils soient inclus dans le plan de traitement.

Les Hôpitaux au Portugal

En 2016, le Portugal comptabilisait un total de 226 hôpitaux, desquels 119 sont publics et 107 sont privés.

30% des hôpitaux sont dans la municipalité de Lisbonne (34), de Porto (21) et de Coimbra (13). Cependant, dans les 207 autres municipalités où il n’y a pas d’hôpitaux, résident 3,2 millions de personnes.

HÔPITAUX PUBLIC

Les hôpitaux publics sont supervisés par le ministère de la Santé ou par les secrétariats régionaux de de la santé dans les régions autonomes. Les hôpitaux publics situés sur le Portugal continental, font partie intégrante du National Heart Service (NHS), qui sont les principaux prestataires de soins de santé dans le cadre du régime public.

La plupart des unités hospitalières sont actuellement regroupées en grands centres hospitaliers (centros hospitalares). Ces derniers constituent une entité juridique unique qui gère un ensemble d’hôpitaux de la même ville ou région. Un modèle plus avancé d’administration hospitalière est actuellement entrain d’être mis en place, consistant en la création de méga-installation appelées les « Unités de services de santé « (unidades locais de saúde) (ULS) Les ULS rassemblent sous la même entité juridique non seulement les hôpitaux, mais également les centres de santé de la même ville ou région, avec un unique établissement intégré fournissant donc à la fois des soins de santé primaires et des soins plus compliqués.

Point positifs 

  • Une hospitalisation sur prescription du médecin est presque gratuite (sauf les urgences)
  • Les hôpitaux publics sont très performants sur la médecine pointue et les greffes d’organes
  • Il offre une très bonne qualité de soins et de prise en charge, les hôpitaux sont grands, généralement modernes, mais surtout très bien équipés
  • Accessible niveau prix. Vous m’aurez qu’à payer un ticket modérateur
  • Des médecins et personnel des hôpitaux sont de très bon professionnels, dotés d’un humanisme rassurant.
  • Les centres de santé sont bien répartis géographiquement dans tout le pays

Points négatifs

  • Le temps d’attente peut être très long. Selon la gravité et l’urgence, les temps peuvent varier.
  • Les soins optiques et dentaires ne sont que très peu remboursés
  • Impossibilité de choisir son médecin de famille
  • Devoir passer par son médecin de famille pour voir un spécialiste

HOPITAUX PRIVES

Comme dit précédemment, le Portugal dispose d’un grand nombre d’hôpitaux privés, principalement dédiés à l’assistance aux bénéficiaires des sous-systèmes de santé et à l’assurance maladie.

La plupart de ces hôpitaux privés appartiennent à de grands groupes de santé privé comme, Luz Saúde, SA (anciennement une division du groupe Espírito Santo, José de Mello Saúde, Sa et Lusiadas Saúde, SA.

Peut-on se contenter du SNS uniquement ?

Si vous faites partie de ces personnes qui ne tombent que très souvent malades et que vous n’ayez aucun souci de santé particulier, le SNS seul peut être intéressant. Mais  souscrire à une assurance complémentaire est conseillée afin de pouvoir vous faire soigner dans le privé sans dépenser des sommes hors-normes.

👉  ATTENTION : L’inscription à la sécurité sociale Portugaise ne vous offre aucun droit de remboursements dans le privé. Pour bénéficier d’une couverture dans le privé, plusieurs options s’offrent à vous.

👉  Voilà comment s’inscrire à une Sécu privée ou mutuelle au Portugal

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

Quelle maison fabuleuse à prix de rêve pourriez-vous acheter au Portugal ?

You have Successfully Subscribed!